Les voitures de luxe du patron d'Optima vendues 275.000 euros aux enchères

©BELGA

Visé par une enquête judiciaire concernant notamment des détournements présumés d'actifs, du blanchiment d'argent ou encore des infractions à la loi bancaire, Jeroen Piqueur s'est vu confisquer une grande partie de ses actifs dont notamment des biens immobiliers, un yacht et plusieurs véhicules de luxe.

Les déboires judiciaires de Jeroen Piqueur, patron et fondateur de la banque faillie Optima, se poursuivent. L'homme comparaissait cette semaine devant la cour d'appel de Gand. Il dénonce en effet une décision du tribunal de Première instance qui lui imposait de verser 20 millions d'euros aux curateurs de la banque. L'affaire sera plaidée l'an prochain.

On apprend par ailleurs que la vente aux enchères, via le site Jorisco, de certains de ses biens a rapporté 275.000 euros.

À elle seule, l'Aston Martin DB2 de 1957 a rapporté 216.000 euros. L'offre d'ouverture était fixée à 80.000 euros. La Rolls-Royce Phantom s'est adjugée à 57.750 euros et la voiturette de golf électrique avec le logo du tournoi Optima Open est partie à 4.800 euros.

La voiture Rolls Royce Phantom de Piqueur a été vendue près de 58.000 euros ©RV DOC

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content