Maestro: plainte de Test-Achats

L'association estime que l'initiative de bloquer l'utilisation des cartes Maestro en dehors de l'Europe prend le consommateur "en otage" car elle le contraindra à se tourner vers la carte de crédit.

L'association Test-Achats a fait part lundi de son intention de déposer un dossier auprès du Conseil de la concurrence à la suite de l'annonce par plusieurs banques belges, début novembre, de bloquer, à partir du 17 janvier 2011, les cartes Maestro pour leur utilisation hors Europe.

Pour Test-Achats, une telle initiative suscite des questions en matière de concurrence. "De tels accords entre des entreprises ou des décisions d'une fédération d'entreprises concernant des conditions contractuelles sont inacceptables, et certainement lorsque ces accords ou décisions pénalisent le consommateur", estime l'association, qui annonce sa décision de transmettre un dossier au service et au Conseil de la concurrence "afin que celui-ci enquête sur cette affaire."

Test-Achats a par ailleurs décider d'écrire à toutes les banques afin qu'elles éclaircissent leur position, "suite aux messages et signaux confus que les banques ont diffusé ces derniers jours" et leur donne jusqu'au 13 décembre "pour répondre à toute une série de questions précises et concrètes."

Test-Achats juge également que l'initiative de bloquer l'utilisation des cartes Maestro en dehors de l'Europe prend le consommateur "en otage" car elle le contraindra à se tourner vers la carte de crédit, plus chère à l'utilisation et pas forcément plus sûre.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés