Nouvelle étape pour NewB en vue de devenir un banque

©Photo News

La coopérative NewB convoque en assemblée générale extraordinaire ses 52.000 coopérateurs. A l'ordre du jour: la modification des statuts, condition sine qua none à l'obtention de la licence bancaire.

En janvier dernier, les responsables de NewB indiquaient que 2020 serait une année décisive pour cette initiative, portée par quelque 150 organisations désireuses de voir émerger une nouvelle alternative bancaire. Aujourd'hui, la coopérative convoque le 10 septembre ses 52.000 coopérateurs pour une assemblée générale extraordinaire. À l'ordre du jour: la modification des statuts.

"Cette assemblée générale extraordinaire aura pour objet d'approuver une modification des statuts de NewB pour y apporter les adaptations requises pour la création de notre banque", lit-on dans la convocation.

NewB précise toutefois que si le quorum de 50% de présence n'était pas réuni, une seconde assemblée serait organisée le 28 septembre.

Cette modification de statuts est en effet indispensable pour obtenir la licence bancaire, sésame réglementaire nécessaire à tout lancement d'une activité bancaire. Il est par ailleurs impératif que cette modification soit effectuée avant la fin septembre.

NewB précise toutefois que si le quorum de 50% de présence n'était pas atteint, une seconde assemblée serait organisée le 28 septembre.

Neuf ans de quête

NewB, c'est une initiative vieille de neuf ans. Au lendemain de la crise financière, qui a vu le gouvernement se presser au chevet de nos grandes banques, des organisations s'étaient réunies avec la volonté de créer une "autre finance". En 2013 des contacts avaient été pris avec les régulateurs, la BNB et la BCE, en vue d'obtenir la licence bancaire, mais sans succès.

Depuis, NewB poursuit sa quête et prend pied dans le secteur tantôt via le lancement d'une carte de crédit en maïs tantôt via une offre de gestion du flux de paiement.  

Levée de fonds

Dans la foulée, la coopérative a lancé de nombreuses campagnes de capitalisation pour séduire de nouveaux membres ou accroître son coussin financier. NewB doit faire passer son capital de 15 à 45 millions d'euros pour la fin de l'année, précise Bernard Bayot, CEO de la coopérative. Une nouvelle campagne sera ainsi lancée pour réunir les fonds nécessaires à la création d'une banque

"Je suis confiant. On n'a jamais été aussi proches de réussir", déclare Bernard Bayot.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés