Plan d'économies Dexia : Les syndicats réclament des garanties sociales

Le SETCa a suspendu son préavis de grève chez Dexia. Syndicats et direction ont rendez-vous demain matin pour signer un protocole d'accord portant notamment sur l'absence de départs contraints dans le cadre du plan social.

Le syndicat socialiste SETCa a suspendu le préavis de grève chez Dexia déposé vendredi dernier. " Nous avons suspendu le préavis de grève. La direction s'est engagée hier soir par mail à signer un protocole d'accord écrit portant sur des garanties de l'emploi pour le personnel au niveau du groupe.", a expliqué Jean-Michel Cappoen, secrétaire général du SETCa en marge d'une manifestation qui a réuni quelque 850 salariés ce matin au siège de la Tour Rogier.

Un peu plus tôt dans la journée se tenait une assemblée générale des salariés pour évoquer le troisième volet du plan social dévoilé le 15 septembre, au terme duquel 665 emplois supplémentaires seront supprimés sur 3 ans au sein du groupe dont 385 en Belgique.

Réunion avec la direction vendredi matin

La direction a donné rendez-vous aux syndicats demain matin pour signer un protocole d'accord, discuté depuis plusieurs semaines dans le cadre d'une procédure de conciliation menée sous l'égide du ministère de l'emploi.

"Nous allons mettre un certain nombre de garanties sur papier, et clarifier avec les partenaires sociaux la stratégie du groupe. Les garanties portent notamment sur les suppressions de postes sans départ contraint", a indiqué Marc Croonen, responsable RH chez Dexia.

Pierre Mariani, l'administrateur délégué de Dexia avait déjà déclaré à plusieurs reprises que tout serait fait pour éviter les départs contraints. 

Les représentants des salariés demandent aussi des engagements sur "la structure durable" du groupe afin de "mettre fin aux rumeurs de démantèlement adossement et/ ou vente", tout en précisant qu'ils ne sont pas opposés à une stratégie de partenariat avec La Banque Postale. La filiale française de La Poste excédentaire en dépôts, et la banque franco-belge discutent depuis plusieurs semaines d'un accord de refinancement de Dexia.

Enfin, selon le SETCa, la direction doit s'engager à assurer la concertation sociale en effectuant une évaluation une fois par trimestre. Il s'agit, selon l'organisation de "préalables indispensables pour entrer dans une phase de concertation".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Nous nous sommes engagés à mettre en oeuvre le plan sans départ forcés

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés