Publicité
Publicité

Plan Dexia : la concertation sociale débutera vendredi

La question de la mobilité interne et des garanties sociales sera au menu des négociations après les 385 suppressions de postes annoncées pour la Belgique. Le SETCa qui a retiré son préavis de grève hier revient à la table des discussions.

Les négociations sociales portant sur le troisième volet du plan de restructuration chez Dexia commenceront vendredi prochain, a indiqué Luigi Franco, délégué SETCa chez Dexia à l'issue d'un conseil d'entreprise extraordinaire qui se tenait ce matin.

"Nous allons consulter les dossiers des salariés concernés par le plan, et nous pencher sur la question de la mobilité interne", a expliqué le syndicaliste. Mi-septembre, Dexia avait annoncé 665 suppressions de postes supplémentaires au sein du groupe dont 385 en Belgique. La direction a pris l'engagement de réaliser cet objectif sans licenciements secs. Pour cela elle compte recourir aux départs naturels et à la mobilité interne.

La phase de concertation sociale qui va s'ouvrir doit permettre de préciser le sort des salariés visés par ces mesures.
"Nous allons demander des garanties sociales", insiste-t-on au SETCa.

Après avoir menacé la direction d'un mouvement de grève, le syndicat socialiste a finalement annoncé hier avoir retiré le préavis qu'il avait déposé le 22 octobre. Cette décision a été prise après une consultation des salariés qui souhaitaient que le syndicat revienne à la table des négociations avec la direction.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés