Publicité
Publicité

Pour KBC, le scénario du pire ne se matérialisera pas

Même si de nombreuses entreprises ne survivront pas à la crise, Johan Thijs, le CEO du bancassureur, estime que les réductions de valeur n'atteindront pas les prévisions les plus pessimistes.