Quand l'activité crédits compense l'activité trading de Bank of America

©AFP

La deuxième banque américaine, Bank of America, a présenté un résultat net trimestriel supérieur aux attentes, là où les analystes espéraient mieux en termes de revenus.

La moisson des résultats bancaires trimestriels sur le marché New York se poursuit. La récolte du jour: Bank of America  .

Pour les trois premiers mois de son exercice 2019, la deuxième banque américaine en termes d'actifs présente un bénéfice en progression de 5,86%, boosté par l'activité crédits aux ménages et aux entreprises, et par un plan de réduction des coûts. De quoi compenser un recul des revenus de l'activité trading de la banque d'investissement.

Le résultat net ressort ainsi à 6,87 milliards de dollars, soit 70 cents par action. Les analystes tablaient sur 66 cents par action.

Brian T. Moynihan, CEO de Bank of America. ©REUTERS

Les revenus s'affichent, eux, stables mais sous les attentes à 23 milliards de dollars. Les revenus de l'activité trading ont chuté de 17%. Brian Moynihan, CEO de Bank of America, parle d'un marché des capitaux "challenging".  

→ Dans les échanges d'avant-bourse, le titre se repliait de 0,1%.

Depuis le début de la semaine et de la saison de résultats, les banques américaines avancent en ordre dispersé. Lundi, JPMorgan avait ouvert en grande pompe le bal avec des résultats supérieurs aux attentes. Dans la foulée, Wells Fargo avait fait état d'un bon bulletin; une annonce toutefois éclipsée par une révision à la baisse des prévisions de revenus nets d'intérêts pour cette année. 

Mardi, Citigroup et Goldman Sachs décevaient les analystes qui attendaient davantage en termes de résultats.

Morgan Stanley clôturera ce mercredi la publication des résultats bancaires aux États-Unis.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect