Quand le repreneur des comptes First A joue sur les mots

©Photo News

Quand Laguna Life joue sur les termes "conditions similaires" dans le cadre du rachat des comptes First A repris à Ethias...

La semaine dernière, Ethias annonçait avoir cédé les 4.300 comptes First A restants (soit 177 millions d’euros) à Laguna Life DAC, une compagnie irlandaise filiale d’un réassureur basé aux Bermudes, Monument Re. Le First A est ce produit d’assurance-vie qui a empoisonné la vie d’Ethias pendant des années car il proposait à vie (99 ans) un taux garanti élevé (3,44% en moyenne).

Dans la foulée, Laguna annonçait une ultime campagne de rachat, proposant aux détenteurs d’un First A de le liquider avant le 7 décembre à des "conditions similaires" à celles proposées lors de la dernière opération du genre organisée par Ethias en 2017.

On en avait déduit que la prime de sortie serait de 25%, soit celle proposée il y a un an par Ethias. Eh bien non: le bonus de sortie de Laguna est en fait calculé de sorte que le montant total touché par le client soit identique à celui qu’il aurait perçu en 2017. Autrement dit, le bonus est diminué des intérêts perçus depuis un an. Il nous revient que des clients apprécient moyennement la méthode.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content