Rabobank quitte l'Euribor

Rabobank est devenue vendredi la plus importante des banques européennes à quitter le groupe des banques contribuant à la fixation des taux Euribor, portant un nouveau coup à la crédibilité de ces taux interbancaires.

La banque néerlandaise, l'une des mieux notées d'Europe, a confirmé ce départ après la publication de données montrant qu'elle n'avait pas apporté de contribution ce vendredi.

Quelques minutes après l'annonce de sa décision, l'allemande Landesbank BayernLB a elle aussi déclaré se retirer du "panel" de l'Euribor.

Ces départs interviennent après ceux de la banque américaine Citigroup et d'une autre allemande, Dekabank.

L'Euribor et Libor, le taux interbancaire fixé à Londres, sont au centre d'un scandale de manipulation de taux qui pose la question de leur viabilité sur le long terme.

Les banques, qui cherchent à préserver autant que possible une image déjà écornée, s'interrogent sur l'opportunité de leur présence dans le groupe des établissements utilisés dans la fixation des taux interbancaires.

Un porte-parole de Rabobank a dit que la banque n'avait pas l'intention de sortir du Libor.

Raiffeisen Bank, une banque autrichienne, a de son côté dit réfléchir à sa présence au sein de l'Euribor. "Nous l'évaluons", a dit un porte-parole.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés