Publicité

Rabobank tiré par l'international

Le bénéfice net de la banque néerlandaise a bondi de 26% au premier semestre à 1,66 milliard d'euros. Le groupe a constaté une hausse des dépôts de 4%.

La banque néerlandaise Rabobank a enregistré un bond de 26% de son bénéfice net au premier semestre par rapport à la même période de l'an dernier. Le profit net du groupe est ressorti à 1,66 milliard d'euros contre 1,32 milliard un an plus tôt.

Sur les six premiers mois de l'année, le groupe a aussi constaté une hausse des dépôts de 4%.

La plus grande banque de détail des Pays-Bas a tiré profit d'une hausse des volumes et de meilleures marges grâce à une augmentation des prêts au secteur alimentaire et agricole, ce qui a dopé les profits des divisions financements aux entreprises, et des activités à l'international.

Au cours des derniers mois, Rabobank a continué de tisser sa toile à l'étranger. Le groupe à investi 200 millions de dollars dans l'IPO d'Agricultural Bank of China, et lancé le projet d'ouverture d'une unité en Inde. Rabo a aussi racheté deux établissements de crédit en faillite aux Etats-Unis.

Le CEO du groupe, Piet Moerland a indiqué que la priorité était donnée aux plans d'expansion du groupe, particulièrement le renforcement de la présence en Californie en direction de la clientèle agricole dans la banque de détail.

La seule division qui a vu ses profits chuter est le pôle immobilier où la hausse du coût du risque a effacé les bons résultats sur le plan opérationnel.

Timide reprise économique

La banque affirme avoir constaté au premier semestre une "timide reprise économique", qui devrait selon elle se poursuivre lors du deuxième semestre.

Rabobank a mis en garde contre un ralentissement de la croissance observée en Asie et aux Etats-Unis mais voit une accélération en Grande-Bretagne et dans la zone euro.

K.T avec Bloomberg 

 

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés