Résultats contrastés pour American Express en 2016

©REUTERS

L'émetteur de cartes bancaires American Express a annoncé jeudi après-Bourse des résultats 2016 mi-figue, mi-raisin, marqués par une nette réduction de ses coûts pour combler le manque à gagner lié à la fin d'un important contrat commercial aux Etats-Unis.

American Express (AmEx) va raboter ses objectifs financiers en 2017, après la publication d'un bulletin contrasté pour son exercice 2016. Principale cause de ces chiffres moins bons qu'attendu, la perte d'un important contrat commercial aux Etats-Unis pour l'émetteur de cartes bancaires.

En 2016, le bénéfice net annuel a augmenté de 4,7% sur un an à 5,41 milliards de dollars, dont seulement 825 millions au quatrième trimestre, période reflétant la santé de l'activité récente. Cette performance se traduit par un bénéfice par action ajusté de 5,65 dollars pour l'année et de 91 cents pour le quatrième trimestre. Les analystes attendaient respectivement en moyenne 5,75 dollars et 98 cents.

Si les bénéfices ont déçu, l'activité, a, elle satisfait puisque le chiffre d'affaires annuel de 32,12 milliards de dollars (-2,1% sur un an) et trimestriel de 8,02 milliards (-4,4%) est supérieur aux 32 milliards et 7,95 milliards anticipés par les marchés.

Ces données montrent que les détenteurs de cartes bancaires AmEx ont davantage dépensé que ce que n'espéraient les investisseurs, assez pessimistes après que le groupe a perdu le juteux contrat le liant au géant de la distribution américain Costco. Costco représentait une carte AmEx sur dix en circulation aux Etats-Unis, soit 12 millions de comptes, selon les estimations des analystes.

Objectifs revus à la baisse

A Wall Street, le titre AmEx reculait de 0,31% à 76,45 dollars 30 minutes après la fin de la séance, dans les échanges électroniques suivant la clôture.

L'établissement new-yorkais a par ailleurs annoncé des objectifs financiers prudents pour 2017, malgré son engagement à réduire d'un milliard de dollars supplémentaires ses coûts. Le bénéfice par action ajusté devrait s'établir cette année entre 5,60 et 5,80 dollars. Le bas de la fourchette est en dessous de la prévision moyenne des analystes (5,61 dollars) et équivaut à une baisse de 0,88% comparé à 2016.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés