Retour des attaques à l'explosif sur les distributeurs de billets

©Bloomberg

Au cours de cette semaine, les distributeurs de billets de deux agences bancaires en Flandre ont été détruits à l'explosif. Montant total du butin: 650.000 euros. Febelfin appelle les autorités à déterminer au plus vite pourquoi le système de neutralisation des billets n'a pas fonctionné.

400.000 euros dans une agence ING de Kinrooi (Limbourg); 250.000 euros dans une agence bpost de Buggenhout (Flandre orientale). Sale temps pour les banques à nouveau victimes de malfrats. Sauf que dans ces deux cas, ce sont plus particulièrement les distributeurs automatiques qui ont été visés à coups d'explosifs.

Lundi matin, des riverains expliquaient que quatre hommes masqués avaient détruit vers 4 heures du matin les deux distributeurs de billets de l'agence ING de Kinrooi. Les malfrats auraient ensuite pris la fuite avec un véhicule de couleur sombre (probablement une Audi A5) en direction de Molenbeersel.

Hier rebelote, au bureau bpost de Buggenhout. Fait marquant dans les deux cas: le système de sécurité permettant de maculer d'encre les billets n'a pas fonctionné. "Il doit s’agir de véritables professionnels. Ils ont dû savoir où précisément placer les explosifs pour que les cartouches d’encre éclatent sans tacher les billets," expliquait-on dans Het Nieuwsblad.

Au sein de la fédération financière, on souhaite prendre immédiatement le problème à bras le corps.

"Ce phénomène est resté extrêmement limité ces dernières années. Aucune attaque à l’explosif n’a été recensée en 2015 et 2016. L'année dernière, à deux reprises, des criminels ont visé un distributeur de billets sans toutefois parvenir à leurs fins." Febelfin appelle toutefois les ministres de l'Intérieur, Jan Jambon, et de la Justice, Koen Geens , à organiser au plus vite une concertation avec le secteur afin de lutter contre ce phénomène.

Febelfin veut donc que soit analysé le modus operandi afin de déterminer au plus vite les faiblesses du système pour y remédier.

"Les banques belges investissent en permanence pour assurer la sécurité du système de paiement. La prévention des attaques à l’explosif fait partie de cet objectif, par exemple en prévoyant des cartouches d'encre dans les guichets automatiques," conclut  Febelfin.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés