Publicité

Triodos va soutenir le secteur culturel à hauteur de 50 millions d'euros en Belgique

Triodos utilisera les fonds de ce nouveau mécanisme pour financer des initiatives dans l'événementiel, notamment au niveau des festivals. ©Photo News

La banque Triodos lance, en partenariat avec le Fonds européen d'investissement, un mécanisme de garantie pour des projets culturels dans plusieurs pays, dont la Belgique.

Alors que la culture attend toujours son redémarrage (en douceur) le 9 juin prochain, Triodos lance un nouveau mécanisme pour financer des acteurs du secteur. La banque vient, en effet, de signer un accord de garantie avec le Fonds européen d'investissement (FEI), la filiale de la Banque européenne d'investissement spécialisée dans l'amélioration de la croissance économique dans l'UE.

Grâce à ce programme, Triodos pourra octroyer, au cours des deux prochaines années, des prêts allant jusqu'à 200 millions d'euros à des entrepreneurs culturels et créatifs en Belgique, aux Pays-Bas, en Espagne et en Allemagne. De ce total, 50 millions d'euros seront destinés à notre seul pays. L'entreprise vise un soutien à 250 entreprises.

Les entrepreneurs auront ainsi accès à des financements à des taux d'intérêt plus faibles ou avec des exigences de garantie plus limitées. "Triodos utilisera ces fonds pour financer un large éventail d'initiatives, principalement destinées à l'industrie cinématographique, aux médias, aux écoles d'art, aux festivals de musique, au théâtre et aux productions musicales", indique la banque dans un communiqué.

"Ce mécanisme de garantie est un incitant important, surtout avec les confinements successifs qui ont un impact considérable sur le secteur culturel."
Thomas Van Craen
Directeur de la Banque Triodos en Belgique

Retour à la vie sociale

En pratique, ce régime de garantie est couvert par la Facilité de garantie des secteurs culturels et créatifs de l'Union européenne (CCS GF), une initiative menée par le Fonds européen pour les investissements stratégiques pour le compte de la Commission européenne. Il ne s'agit, par ailleurs, pas du premier partenariat de ce genre entre Triodos et le FEI, puisqu'ils ont déjà collaboré pour les entreprises sociales en 2018.

"Ce nouveau partenariat avec le Fonds européen d'investissement permettra à Triodos de financer des initiatives plus créatives et culturelles, y compris celles qui auraient normalement des difficultés à accéder aux prêts traditionnels", explique Thomas Van Craen, le directeur de Triodos Belgique.

2
projets
En Belgique, Triodos annonce avoir déjà financé deux projets en partenariat avec le FEI: "Le Patineur" à Gand et "Quartier Libre" à Bruxelles.

"Ce mécanisme de garantie est un incitant important, surtout avec les confinements successifs qui ont un impact considérable sur le secteur culturel. Nous finançons les arts et la culture, car ils contribuent à la vie sociale en connectant les idées et les personnes", ajoute-t-il.

Le projet a été approuvé par le commissaire européen du Marché intérieur, Thierry Breton, "afin que les entreprises culturelles puissent continuer à contribuer au riche paysage culturel de l'Europe".

Projets à Gand et Bruxelles

En Belgique, Triodos annonce avoir déjà financé deux projets en partenariat avec le FEI. Il s'agit d'abord du projet "Le Patineur", une maison de production gantoise qui réalise des spectacles de cirque à petite échelle avec lesquels elle fait la tournée des festivals de théâtre de rue et de cirque en Europe - notamment cet été à Anvers - et met également en place des patinoires éphémères.

L'autre projet financé, "Quartier Libre", est "la première librairie coopérative de Bruxelles", indique la banque. "Grâce au crédit Triodos, Quartier Libre a pu ouvrir son premier 'corner' dans le quartier Altitude 100 à Uccle."

Selon les lignes dessinées par le plan d'été, les évènements (notamment les représentations culturelles et spectacles) pourront reprendre le 9 juin en capacité limitée. À l’intérieur, jusqu’à 200 personnes (ou 75% de la capacité de la salle) seront admises, et jusqu’à 400 personnes à l'extérieur.

À partir du 1er juillet, cette capacité devrait être élargie à 2.000 personnes en intérieur (ou 80% de la capacité de la salle) et jusqu'à 2.500 personnes en extérieur.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés