Trois candidats pour devenir CEO de Dexia

Dexia a commencé à se chercher un nouveau directeur général. Trois candidats seraient en compétition.

Il y a trois candidats pour le poste de CEO de la banque résiduelle Dexia: Bart Bronselaer (CEO par intérim), Alexandre De Geest et Pierre Crevits. La décision devrait tomber à court terme.

Wouter Devriendt, le CEO de Dexia, a annoncé son départ à l'automne dernier pour la grande banque italienne Unicredit. Il a été remplacé à titre intérimaire par Bart Bronselaer, qui a été directeur de la banque résiduelle pendant de nombreuses années. Dans le même temps, Dexia a commencé à chercher un nouveau directeur général. Cette recherche est proche d'aboutir. Selon plusieurs sources, trois candidats sont en compétition pour le poste le plus élevé: Bart Bronselaer, Pierre Crevits et Alexandre De Geest. 

Les trois profils

Bart Bronselaer est un ancien banquier d'affaires. Il a présidé pendant quatre ans Royal Park Investments, la "bad bank" de Fortis. Avant de reprendre temporairement le rôle de CEO de Wouter Devriendt, il a été administrateur de Dexia pendant sept ans. Il a présidé le comité de gestion des risques au sein du conseil d'administration et a également été membre du comité d'audit.

Alexandre De Geest a rejoint Dexia la même année en tant que directeur (2012). Avant cela, il a été directeur chez Gazelec et au Fonds de Vieillissement, et conseiller auprès des ministères des Finances et des Affaires étrangères. Il est administrateur au Trésor (SPF Finances).

Pierre Crevits est probablement moins connu. Francophone, ce passionné de tennis – il est directeur à l'Association royale belge de tennis – est secrétaire général à la Banque nationale. Il préside le Comité scientifique des comptes publics à l'Institut des comptes nationaux.

D'après nos informations, Bronselaer et Crevits ont les meilleures chances. 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés