UBS et Deutsche Bank ont discuté rapprochement

©REUTERS

Les deux grandes banques, UBS et Deutsche Bank, auraient discuté au printemps dernier d'un rapprochement de leurs activités "banque d'investissement, sans aboutir à un accord".

Dimanche 7 juillet. Christian Sewing, CEO, présentait au conseil d'administration le plan d'amaigrissement auquel serait soumise Deutsche Bank . Faute d'avoir réussi à se rapprocher de Commerzbank, le groupe bancaire allemand était donc contraint à la diète  18.000 suppressions d'emplois, création d'une bad bank et réduction des activités de la banque d'investissement.

Cette activité n'est plus la source de revenus florissants d'antan. Aujourd'hui, il semble que d'autres pistes que la réduction de l'activité ont été envisagées. Selon The Wall Street Journal, l'institution allemande aurait discuté avec son homologue suisse, UBS , l'éventuelle combinaison de leurs banques d'investissement. Les contacts auraient débuté au printemps avec à la mi-juin l'évocation d'une alliance.

Les discussions auraient toutefois échoué. Les deux directions n'auraient en effet pas réussi à s'accorder sur la structuration et l'allocation du capital, lit-on dans le quotidien.

Au printemps dernier, Reuters faisait déjà état de discussions entre l'Allemand et le Suisse. Il était alors question d'un rapprochement de l'asset management; mais, ici aussi, des divergences d'opinions sur "qui prendrait le contrôle de qui" avaient fait capoter les discussions.

Au sein de Deustche Bank, on se refusait à commenter les propos du Wall Street Journal. Personne n'était disponible chez UBS.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect