Publicité

Une amende de 205 millions pour Deustche Bank aux Etats-Unis

©EPA

La banque allemande Deutsche Bank a été condamnée à une lourde amende pour manipulations supposées des changes.

Deutsche Bank a accepté ce mercredi de s'acquitter d'une amende de 205 millions de dollars pour solder une enquête du régulateur des services financiers de New York (DFS) portant sur des manipulations supposées du marché des changes.

De 2007 à 2013, des traders et des salariés de la première banque allemande se sont concertés pour fausser les taux de change et ont "à tort" échangé des informations "confidentielles" et trompé des clients, indique Maria Vullo, la patronne du DFS, dans un communiqué.

À l'époque des faits, la banque allemande est l'un des plus gros joueurs sur le marché des changes. Le règlement négocié par la Deutsche Bank s'avère toutefois bien moins élevé que celui de sa concurrente Barclays. En 2015, le groupe britannique avait dû s'acquitter d'une amende de 635 millions de dollars pour la même affaire.

Les difficultés s'amoncellent aux Etats-Unis

La filiale américaine de Deutsche Bank, classée il y a deux semaines par la Fed dans la liste des banques dont les vulnérabilités menacent leur survie, est toujours dans le collimateur de la justice US pour une affaire de blanchiment d'argent. Si certaines investigations ont déjà été soldées par des amendes importantes, la multiplication des cartons rouges donnés par les autorités américaines relance les interrogations sur l'avenir de Deutsche Bank à Wall Street.

L'agence de notation Moody's a confirmé récemment la note de solvabilité financière de Deutsche Bank. Elle a toutefois averti qu'elle envisageait de l'abaisser à moyen terme. L'an dernier, le groupe a vu ses recettes baisser sensiblement et a affiché une perte nette de 735 millions d'euros. Même le début de l'année 2018 est resté médiocre, le bénéfice net au premier trimestre plongeant de près de 80% sur un an.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés