Publicité
Publicité

Une banque pour tous dès janvier en Belgique

Onze banques ont déjà accepté d'offrir, dès janvier, un service bancaire de base. ©Belgaimage

Febelfin et le gouvernement se sont accordés pour voir l'introduction, au 1er janvier prochain, d'un service bancaire universel, et ce, avec l'aval de l'autorité de la concurrence.

La pandémie a accentué le recours au digital pour les transactions bancaires et les paiements. Néanmoins, la facture numérique est toujours bien présente laissant certains sur le bord du chemin de cette évolution.

6
euros
Une hausse annuelle des tarifs ne pourra pas dépasser les 6 euros, pour un montant total maximal de 60 euros.

Dans le chef du secteur bancaire et des milieux politiques, la prise de conscience est là. Le gouvernement fédéral a donc pris l'initiative d'introduire un "service bancaire universel" pour les clients bancaires qui ne sont pas encore passés au numérique. Par service universel, on entend un service de base à un tarif avantageux, comme c'est le cas dans les secteurs des télécommunications et de la poste.

Pour 60 euros max

Une charte a donc été élaborée. L’accord afférent a été annoncé lundi par le ministre de l’Économie, Pierre-Yves Dermagne (PS), en compagnie du ministre des Finances, Vincent Van Peteghem (CD&V), et de la secrétaire d’État à la Protection des consommateurs, Eva De Bleeker (Open Vld)..

Cette charte prévoit, dès le 1er janvier, un service composé d'au moins un forfait de minimum 60 transactions manuelles par an, une carte de débit et un minimum de 24 retraits d'espèces par an au guichet automatique. La possibilité de domiciliations gratuites et d'ordres permanents est également encouragée.

La mise à disposition d'extraits de compte est aussi prévue. Enfin, côté coûts, le forfait ne pourra dépasser les 60 euros par an, avec une hausse annuelle de maximum 6 euros, et ce, pendant la durée de la charte.

"La charte est valable pour une durée de trois ans, jusqu'à fin juin 2024. Elle pourra être prolongée par le prochain gouvernement."

Onze banques du pays, selon la dernière version du document, ont déjà signé la charte. Il s'agit des quatre grandes banques BNP Paribas Fortis, KBC (avec CBC et KBC Brussels), Belfius et ING, ainsi qu'Argenta, Crelan, AXA Bank, Beobank et bpost banque et les deux plus petits acteurs VDK et CPH, soit quelque 95% du marché.

Les autres institutions financières – dont Degroof Petercam, Nagelmackers, Europabank, Aion et MeDirect – ont encore la possibilité d'adhérer plus tard, mais sans obligation.

Pas de problème de concurrence

Plus tôt dans le mois, le gouvernement, par l'intermédiaire de Pierre-Yves Dermagne, avait introduit le dossier auprès de l'Autorité belge de la concurrence (ABC) afin d’écarter tout problème de concurrence. Selon nos informations, cette dernière n'y voit aucune objection.

Elle a posé, toutefois, certaines conditions, comme une évaluation d'une éventuelle extension de la charte.

La charte est valable pour une durée de trois ans, jusqu'à fin juin 2024. Elle pourra être prolongée par le prochain gouvernement.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés