portrait

Valentin Stalf, poil à gratter de la banque de papa

Fort de 900 millions de dollars fraîchement levés, le cofondateur et CEO de N26 voit désormais la néobanque allemande dépasser la Commerzbank en termes de valorisation.

"Quelle journée pour N26! Nous avons annoncé un tour de table à 900 millions de dollars et vu notre valorisation dépasser les 9 milliards désormais (soit plus que la Commerzbank, deuxième plus grande banque d'Allemagne, NDLR). Nous ne sommes plus des challengers, c'est sûr."

Il n'y a pas à dire, Valentin Stalf, CEO et cofondateur de la néobanque allemande aux plus de sept millions de clients dans le monde – dont environs 150.000 en Belgique - est aux anges en ce début de semaine.

Pourtant, derrière les allures d'étudiant premier de classe de cet Autrichien d'origine se cachent quelques péripéties récentes: amende de 4,25 millions d'euros pour cause de faiblesse en matière de contrôles anti-blanchiment, plafond à la croissance à 70.000 nouveaux clients par mois imposé en résultante par le gendarme boursier allemand BaFin, départs de top managers ou encore création d'un conseil d'entreprise à la suite de la grogne de certains salariés mécontents.

"N26 est en en pole position pour devenir l'une des plus grandes banques de détail en Europe, le tout sans une seule succursale."
Valentin Stalf
CEO et cofondateur d'N26

Qu'à cela ne tienne. Le jeune patron (36 ans) se dit désormais "en pole position pour devenir l'une des plus grandes banques de détail en Europe, le tout sans une seule succursale". Et prépare d'ailleurs pour 2023 l'introduction en bourse de la société aux plus de 1.500 employés lui permettant de servir quelque 25 marchés à ce jour.

Après tout, il faut dire que N26 - en référence au nombre de petits cubes d’un Rubik’s Cube -, c'est le projet d'une vie pour Valentin Stalf et son ami d'enfance, Maximilian Tayenthal. Ensemble, le duo a démarré l'aventure en 2013. Et depuis, c'est la folle ascension avec une moyenne de 170.000 nouveaux clients par mois jusqu'ici. En ce sens, la banque entend d'ailleurs recruter un millier d’employés pour ses huit bureaux (Berlin, Barcelone, Madrid, Milan, Paris, Vienne, New York et São Paulo) afin de poursuivre le développement de produits et de continuer à innover, sans perdre de vue les questions de sécurité.

170.000
nouveaux clients
N26 recrutait jusqu'ici en moyenne quelque 170.000 nouveaux clients par mois.

Bémol notable toutefois, la crise du coronavirus a impacté l'activitémarquée par 100 millions d'euros de pertes en 2020 en Europe -, amenant l'entreprise à revoir son offre pour optimiser la rentabilité et la viabilité financière à long terme, de même qu'à se recentrer sur l'Europe et ses produits phares (revenus des transactions par carte, abonnements et produits bancaires).

"Si vous regardez la pénétration que nous avons actuellement - 5 à 7% de la population à Paris ou Berlin –, le marché reste énorme"
Valentin Stalf
CEO et cofondateur d'N26

Un coup dur? "Si vous regardez la pénétration que nous avons actuellement - 5 à 7% de la population à Paris, même chose à Berlin –, le marché reste énorme", indiquait récemment ce diplômé en comptabilité et finance (St Gallen) à nos confrères du site spécialiste de la tech TechCrunch.

Anecdote cocasse, après avoir planché pendant un an sur une carte prépayée pour ados liée à une appli gérée par leurs parents, Valentin Stalf abandonne le projet 24 heures après l'avoir lancé et pivote vers un modèle élargi de banque en ligne permettant aux consommateurs de "vivre leur banque et leur vie à leur façon". Ce sera là la base du modèle de N26, devenu désormais le poil à gratter – aux côtés de son homologue britannique Revolut - de la banque traditionnelle.

CV Express

  • 1985: Naissance à Vienne.
  • 2006-2012: Études en comptabilité et finance.
  • 2012-2013: Entrepreneur en résidence auprès de l'incubateur de start-ups et fonds d'investissement allemand Rocket Internet.
  • 2013: lance N26 avec un ami d'enfance.
  • 2021: la néobanque est désormais valorisée à quelque 9 milliards de dollars.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés