Visa et MasterCard baissent leurs tarifs

©REUTERS

Visa et MasterCard avaient promis à la Commission européenne - en échange de la fin d'une enquête pour concurrence faussée - de réduire les frais liés à l'utilisation de leurs cartes en Europe par des non-Européens. Promesse désormais devenue légalement contraignante.

Bonne nouvelle: MasterCard et Visa vont réduire les tarifs des paiements avec leurs cartes de débit et crédit en Europe. En moyenne, il est question d'une diminution de 40%.

Les deux sociétés américaines avaient promis en décembre dernier de revoir leurs commissions d'interchange interrégionales, afin de mettre fin à une enquête de l'autorité européenne de la concurrence. La Commission européenne avait alors accepté la proposition. Aujourd'hui, elle rend ces réductions légalement contraignantes.   

L'Europe suspectait les deux acteurs de cartes de paiement de fausser la concurrence. En cause, les frais exigés aux commerçants lors du paiement par cartes de clients non-européens. Le gendarme de la concurrence considérait ces frais comme trop élevés et craignait qu'ils ne soient répercutés sur le consommateur final.

Concrètement, les nouveaux tarifs annoncés ce jour porteront désormais pour MasterCard et Visa sur respectivement 0,3 et 0,2% du montant de l'achat effectué par carte de paiement. Il s'agit de montants équivalents au coût maximal autorisé pour les paiements par carte au sein de l'Union européenne.

"Cette réduction, conjuguée à une décision de janvier dernier concernant les services transfrontaliers de paiement par carte de MasterCard, entraînera une baisse des prix pour les détaillants européens, ce qui bénéficiera au final à l'ensemble des consommateurs", se félicite Margrethe Vestager, commissaire européenne à la concurrence.

La Commission est la première autorité de la concurrence du monde qui intervient sur les commissions de ce type, fait-elle observer. L'exécutif européen craignait notamment que ces commissions entraînent une hausse anticoncurrentielle des prix par les détaillants européens et, par conséquent, une augmentation des prix des biens et des services de consommation dans l'Espace économique européen (EEE). 

Les engagements, qui s'appliqueront pendant cinq ans et six mois, portent sur les "commissions d'interchange interrégionales" appliquées aux paiements effectués avec les cartes de crédit et de débit des marques MasterCard, Maestro, Visa, Visa Electron et V-PAY.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect