Publicité
Publicité

WestLB propose son démantèlement

Afin de faciliter son rachat ou le transfert d'actifs vers sa structure de défaisance externe ("bad bank"), WestLB propose de scinder ses activités en quatre parties, dont certaines pourraient être reprises par des caisses d'épargne et d'autres vendues à des investisseurs.