L'heure de vérité approche pour Solvay

Arrivée à la tête de Solvay en mars dernier, Ilham Kadri avait lancé un examen stratégique approfondi d'entrée de jeu. On en attend les résultats le 7 novembre. ©BELGAIMAGE

La semaine prochaine Solvay présentera une mise à jour de sa stratégie, le premier grand test de sa nouvelle CEO Ilham Kadri. Dans ce contexte, un analyste a sorti la valeur de sa liste d’achat et a réduit son objectif de cours. Le titre perdait 4% en matinée.

Le premier grand test d’Ilham Kadri, la nouvelle CEO de Solvay depuis le 1er mars dernier, approche à grands pas.

À l’occasion de la publication des résultats du premier trimestre qui, rappelez-vous, se sont soldés par un avertissement sur résultat, elle avait annoncé le lancement d’un examen stratégique approfondi. Objectif: définir les mesures qui permettront d’accélérer et d’accroître la création de valeur du groupe.

©Solvay

Depuis la prise de fonction d'Ilham Kadri, le cours de l’action est en léger recul. Le bilan depuis le début de l’année présente toutefois une progression de 10%, ce qui reste amplement inférieur à la performance du secteur en Europe (+20,5%).

Les grandes lignes de ce brainstorming seront dévoilées le 7 novembre en même temps que les résultats du 3e trimestre.

Focus sur le capital et le cash flow

Markus Mayer de Baader Helvea note que, depuis le "profit warning" de mai, l’action s’est rétablie probablement dans l’espoir que de nouveaux objectifs ambitieux soient annoncés la semaine prochaine.

Il pense plutôt que le management du groupe chimique va se focaliser sur l’allocation de capital et la génération de cash flow. Cela aura pour effet de rendre moins réalistes les objectifs de croissance à moyen terme de l’Ebitda. Ils pourraient passer de 6%-9% à 5%-7%.

Du coup, il a sorti Solvay de sa liste d’achat et a réduit son objectif de cours à 102 euros contre 110 euros avant. Ce matin, le titre décrochait de 4% à 95,4 euros.

Potentiel de hausse de 13%

Wim Hoste de KBC Securities estime aussi que la mise à jour de la stratégie reposera sur la croissance organique et une meilleure génération/conversion du cash flow, et cela après une large modification du portefeuille au cours des dix dernières années. Il maintient toutefois sa recommandation à "accumuler" et son "target" à 115 euros, Solvay présentant une "valorisation séduisante".

Si dix analystes conseillent d’acheter le titre, ils sont une douzaine à plutôt suggérer de le conserver. Un seul est à la vente. L’objectif de cours moyen s’élève à 108 euros ce qui représente un potentiel de hausse de 13%.

Troisième trimestre

En ce qui concerne les résultats, on se souviendra que le groupe table désormais pour l’ensemble de l’exercice sur une croissance de l’Ebitda stable à modestement négative. À l’issue du premier semestre, l’Ebitda sous-jacent accusait un recul de 3,1% au niveau organique et de 0,5% au total. Pour le deuxième trimestre, la baisse était plus prononcée encore (-5,2%) à 624 millions d’euros.

Pour le troisième trimestre, le consensus des analystes table sur un repli de 3% de l’Ebitda à 581 millions d’euros avec des revenus en hausse de 0,4% à 2,6 milliards d’euros.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect