Solvay dépasse les attentes au premier trimestre

Ilham Kadri, CEO du groupe Solvay prévient: les résultats du 2ème trimestre seront netteemnt moins bons en raison de la crise du Covid-19. ©Brecht Van Maele

Malgré la crise du Covid-19, le groupe chimique présente des résultats solides au premier trimestre. Mais il prévient: le deuxième trimestre sera nettement plus difficile.

Le groupe chimique Solvay a réalisé au premier trimestre des résultats solides, déjouant ses pronostics et ceux des analystes. Certes, la plupart des indicateurs (sauf la marge Ebitda) sont en recul par rapport à la période correspondante de 2019, mais Solvay fait plus que limiter la casse.

Le chiffre d’affaires recule de 3,8% à 2,474 milliards d’euros, mais le consensus misait sur 2,370 milliards. Les volumes reculent de 4,9% suite aux difficultés rencontrées par le secteur du pétrole et du gaz et le programme 737 MAX de Boeing. Cette baisse a été partiellement compensée par la hausse des prix (0,5%), surtout dans le segment chemicals.

"La demande soutenue sur nos marchés de la santé, des soins à la personne et des biens de consommation, de l’agrochimie, de l’alimentaire, de l’automobile et de l’aéronautique militaire a permis de compenser les difficultés rencontrées dans le secteur du pétrole et du gaz", note ainsi Solvay.

Bonne performance du segment chemicals

Malgré un impact de –20 millions lié au Covid-19 en Chine, l’Ebitda sous-jacent est en retrait de seulement 0,4% à 569 millions contre 502 millions attendus par le marché. Si bien que la marge Ebitda progresse de 0,8 point à 23%. C’est la conséquence d’une bonne performance du segment chemicals, partiellement annulé par le recul dans le segment "solutions" et "materials" dans l’aéronautique civile, indique le groupe.  

23%
de marge
Malgré la crise, la marge Ebitda sous-jacente a légèrement progressé

L’Ebit baisse de 1,4% à 371 millions (303 millions attendus) et le résultat net chute, certes, de 18% à 236 millions, mais les analystes ne tablaient que sur 163 millions. Solvay maintient sa recommandation de dividende grâce à une génération de cash, une structure capitalistique et un solide niveau de liquidités.

Côté perspectives, rappelons que Solvay a suspendu ses objectifs 2020 en raison de l’incertitude accrue liée à la crise du coronavirus. La CEO Ilham Kadri, tout en se félicitant de ces résultats qui dépassent ses attentes, prévient que ceux du deuxième trimestre seront nettement inférieurs avant d’ajouter que " les mesures déterminantes que nous prenons permettront de saisir le rebond de l’économie et de concrétiser nos engagements de croissance le moment venu".

« Les mesures déterminantes que nous prenons permettront de saisir le rebond de l’économie et de concrétiser nos engagements de croissance le moment venu »
Ilham Kadri
CEO de Solvay

 

 

 

 

s

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés