Acquisition à plus de 10 milliards de dollars pour Pfizer

©REUTERS

Pfizer continue d'investir dans les traitements anticancéreux. Il rachète ainsi Array Biopharma qui, l'an dernier, avait reçu l'aval de la FDA américaine pour son traitement du cancer de la peau.

Pfizer annonce le rachat de Array Biopharma . Le montant de l'opération porte sur 10,64 milliards de dollars (9,48 milliards d'euros). Cette opération en numéraire permettra au géant américain d'avoir accès aux traitements anticancéreux d'Array.

L'action Array bondissait de 56% à 46,15 dollars dans les échanges d'avant-Bourse à Wall Street, se rapprochant du prix de l'offre. Selon les termes de cette offre amicale, Pfizer propose en effet 48 dollars par action Array, soit une prime de 62% par rapport au cours de clôture de vendredi.

Pfizer, dont le Lyrica -son traitement phare contre la douleur- est fortement concurrencé, investit dans les traitements anticancéreux et les thérapies géniques.

5 cents
effet dilutif
L'acquisition aura un effet dilutif sur le bénéfice par action ajusté de Pfizer compris entre 4 et 5 cents cette année et en 2020.

L'année dernière, la Food and Drug Administration (FDA), l'autorité sanitaire américaine, avait approuvé le traitement par voie orale d'Array destiné aux patients atteints du cancer de la peau le plus meurtrier. Le groupe teste également sa trithérapie dans le traitement du cancer colorectal.

Le portefeuille d'Array se compose donc notamment de deux médicaments:
• le Braftovi (encorafenib)
• le Mektovi (binimetinib)
Combinés, ils sont efficaces contre les cancers porteurs de mutations dite "BRAF".  

Effets biotechs

Cette transaction montre l'engouement des gros laboratoires pour les "biotechs", qui les rachètent pour des montants souvent astronomiques. 

Début janvier, Bristol-Myers-Squibb avait racheté Celgene dans une méga-fusion à 74 milliards de dollars.  L'an dernier Sanofi s'était adjugé le spécialiste des traitements contre l'hémophilie Bioverativ pour 11,6 milliards de dollars et avait dépensé 3,9 milliards d'euros pour le belge Ablynx. Novartis avait de son côté mis la main sur AveXis, spécialiste des maladies génétiques rares pour 8,7 milliards de dollars.

La transaction de Pfizer devrait être relutive sur le bénéfice par action à compter de 2022 et aura un effet dilutif sur le bénéfice par action ajusté compris entre 4 et 5 cents cette année et en 2020, a déclaré Pfizer. L'acquisition devrait être finalisée au second semestre de cette année, a indiqué Pfizer.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n