Akzo Nobel veut économiser 500 millions

© AkzoNobel ©Foto AkzoNobel

Akzo Nobel lance un avertissement sur résultats, le second en quatre mois: il n'atteindra pas l'objectif prévu en 2011. Par conséquent, il va faire usage de la rigueur pour redresser ses comptes.

Akzo Nobel a lancé un plan d'économies de 500 millions d'euros dans l'espoir de donner un coup de fouet à une rentabilité déclinante, qui a conduit le groupe chimique néerlandais à renoncer à ses objectifs de résultats annuels.

Affecté par le renchérissement du coût des matières premières et par une demande en berne, le premier fabricant mondial de peintures a précisé que ce plan a pour double objectif une réduction des coûts et une augmentation des ventes.

Akzo Nobel a souligné que la détérioration des conditions économiques et l'inflation des cours des des matières premières avaient notamment plombé le segment peintures décoratives.

En juin, le groupe avait dit tabler sur un résultat brut d'exploitation (Ebitda) 2011 conforme à celui de 2010, sous réserve que la conjoncture économique ne se dégrade pas davantage.

Dans son communiqué de résultats de ce jeudi, AkzoNobel n'a fourni aucune prévision. Cela revient de fait à un deuxième avertissement sur résultats en quatre mois après celui de juin.

Sur le troisième trimestre, l'Ebitda hors éléments exceptionnels est ressorti à 507 millions d'euros contre une prévision médiane des analystes de 522 millions, selon Starmine.

Le chiffre d'affaires a été de 4,05 milliard d'euros contre un consensus de 4,02 milliard.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés