BASF et Ineos forment une coentreprise dans les styrènes

Le géant allemand de la chimie BASF et le britannique Ineos ont annoncé mardi la constitution prochaine d'une coentreprise à parité dans les styrènes, le moyen pour les deux firmes d'externaliser cette activité.

La nouvelle entité, baptisée Styrolution, regroupera l'essentiel des activités de l'une et l'autre dans les styrènes, composants chimiques obtenus à partir de pétrole et utilisés pour la fabrication de plastiques.
Elle aura un chiffre d'affaires de l'ordre de 5 milliards d'euros par an, et sera basée à Francfort (ouest de l'Allemagne).
BASF, dans un communiqué, a indiqué vouloir externaliser son activité de styrènes, au 1er janvier. Au cours de l'année 2011, les autorisations nécessaires devraient être obtenues pour fusionner cette unité avec la division styrènes d'Ineos, elle-même issue du rachat par Ineos des parts de son partenaire Nova Chemicals dans la coentreprise Ineos Nova.
Les activités de mousse de polystyrène seront exclues de la transaction, et resteront dans le giron de leurs propriétaires.
BASF emploie environ 1.460 personnes dans les styrènes, et Ineos 2.200.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés