Bayer vend sa division santé animale pour près de 8 milliards USD

©AFP

Le groupe Bayer annonce la vente de sa division "santé animale" au laboratoire américain Elanco. Ce dernier indique que la transaction donnera naissance au numéro deux mondial dans le secteur.

Sept milliards six cent mille dollars. Tel est le montant obtenu par Bayer pour la vente de sa division "santé animale" au laboratoire américain Elanco . La transaction s'est effectuée en titres (2,3 milliards de dollars) et en numéraire (5,3 milliards de dollars).

La division santé animale de Bayer affichait l'an dernier 1,8 milliard de dollars de chiffre d'affaires, soit une petite partie des quelque 40 milliards d'euros pour l'ensemble du groupe.
1,8 milliard $
chiffre d'affaires

Elanco indique que cette opération, qui sera finalisée d'ici la mi-2020, donnera naissance au numéro deux mondial du secteur. La société boucle en effet une série de cessions visant à resserrer l'activité autour de la pharmacie et de l'agrochimie.

Cette branche qui fabrique des produits vétérinaires pour particuliers et professionnels a généré en 2018 1,8 milliard de dollars de chiffre d'affaires, soit une petite partie des près de 40 milliards d'euros pour l'ensemble du groupe allemand.

Un marché à 44 milliards

Elanco est l'ancienne division santé animale d'Eli Lilly. Le groupe s'était scindé il y a moins d'un an via une introduction en Bourse. Son concurrent Pfizer lui avait ensuite emboîté le pas en se séparant de Zoetis.

Certaines études de marché affirment que la santé animale pourrait représenter un chiffre d'affaires annuel de 44 milliards de dollars avec une croissance annuelle de 5 à 6% tirée par l'élevage et la passion animale grandissante des particuliers.

Se restructurer pour Monsanto

Pour Bayer, il s'agit aussi de la dernière transaction "d'une série de mesures" lancée en novembre 2018, explique le groupe. Début du mois d'août, il avait annoncé la vente pour 3,5 milliards d'euros de l'opérateur de parcs industriels dans la chimie Currenta, détenu en commun avec Lanxess. Le groupe a récemment cédé sa participation dans Dr Scholl's, Coppertone...

Peu après avoir racheté le géant américain des semences Monsanto, Bayer avait annoncé l'an dernier un vaste plan de restructuration impliquant la suppression de 12.000 emplois dans le monde d'ici 2021, soit 10% de ses effectifs, et la cession d'activités non stratégiques.

À la Bourse de Francfort le titre de Bayer a effacé ses pertes, bondissant après l'annonce pour s'établir en hausse de 0,17% à 66,41 euros en début d'après-midi dans un Dax à l'équilibre.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect