Futerro ouvre une usine de bioplastiques en Chine

La nouvelle unité de Futerro à Bengbu a une capacité initiale de 30.000 tonnes.

La filiale du groupe belge Galactic (Finascure) a commencé à produire du plastique biodégradable à Bengbu, en Chine, à côté d'une usine de sa maison mère.

Futerro, la filiale du groupe belge Galactic spécialisée dans les bioplastiques, vient d'inaugurer une première unité de production de PLA (Poly Lactic Acid) à Bengbu, dans la province d’Anhui (centre), en Chine. Il s'agit d'un bioplastique constitué d'acide lactique, produit lui-même par fermentation de sucre, de maïs ou d'autres formes d'hydrate de carbone issu de la biomasse. Les technologies mises en œuvre pour cette production ont été mises au point et brevetées par Futerro.

"Le PLA commence à trouver sa place dans le monde du plastique, non seulement par son origine naturelle, mais aussi grâce à ses propriétés intrinsèques."
Frédéric van Gansberghe
CEO, Futerro

"Cette première usine est pour Futerro une étape importante dans son évolution", souligne dans un communiqué son CEO Frédéric van Gansberghe. "Le PLA commence à trouver sa place dans le monde du plastique, non seulement par son origine naturelle, mais aussi grâce à ses propriétés intrinsèques. Nous pensons que le PLA, après 30 années de développement, va connaître une forte accélération dans les années à venir." En Chine, l'industrie prépare une longue série d'applications pour ces plastiques verts: elles vont des emballages alimentaires aux pièces pour l'automobile, en passant par des produits d'isolation, des fibres textiles ou des moquettes et literies.

Collaboration belgo-chinoise

La nouvelle usine chinoise est le fruit d'une collaboration entre Futerro et BBCA Biochemical, un groupe chinois actif dans la biochimie et les plastiques. Elle s'intègre dans un complexe comprenant deux autres usines: une unité d'acide lactique d'une capacité annuelle de 80.000 tonnes, qui alimente la nouvelle usine et qui approvisionne aussi une autre unité appartenant à Galactic et produisant des ingrédients alimentaires à base d'acide lactique. Les trois installations ont été construites en 24 mois par une équipe belgo-chinoise.

La nouvelle unité entame son exploitation avec une capacité de 30.000 tonnes par an.

La nouvelle unité entame son exploitation avec une capacité de 30.000 tonnes par an. Futerro planche déjà sur son extension à 100.000 tonnes, une étape qui passera par l'extension à 180.000 tonnes de l'unité d'acide lactique qui la fournit. Une fois ces investissements réalisés, l'usine d'acide lactique sera l'une des plus grandes au monde et celle de bioplastiques PLA la première d'Asie, selon le groupe.

Futerro n'a pas souhaité préciser la hauteur des investissements consentis jusqu'ici à Bengbu, ni le chiffre d'affaires annuel espéré. L'actionnaire principal de Galactic, sa maison mère, est le holding belge Finasucre (famille Lippens). Galactic exploite une usine en Belgique à Escanaffles, une autre aux Etats-Unis, et une troisième en Chine: celle de Bengbu (acide lactique), à laquelle il convient désormais d'ajouter la nouvelle unité de Futerro.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés