Publicité

"L'action Solvay souffre toujours d’une décote"

Sur les douze derniers mois, l'action a bondi de 54%. ©Solvay

Malgré des chiffres trimestriels solides et une forte hausse du titre au cours de ces derniers mois, l’action Solvay reste en retrait par rapport à ses pairs.

Un beau bulletin pour Solvay dont l'action en bourse pourrait mieux faire. Ainsi pourrait-on résumer le bilan des trois premiers mois publié ce matin par le groupe chimique.

Certes, le chiffre d’affaires marque un recul de 4,1%. En dehors des effets de périmètre et des taux de change, il affiche une progression organique de près de 2%. Une hausse qui reflète l’amélioration des conditions de marché dans la plupart des activités du groupe, comme l’automobile et l’électronique, doublée d’une dynamique des prix favorable.

L'Ebitda bat le consensus

La bonne surprise est surtout venue de l’Ebitda sous-jacent, qui s’est amélioré de 2,5% pour atteindre 583 millions d’euros avec une marge de 24,6%. Comme le note Wim Hoste de KBC Securities ("accumuler"), il est supérieur de 9% au consensus et a été soutenu par des économies structurelles additionnelles à hauteur de 80 millions d’euros.

650 millions
euros
Solvay vise désormais un cash-flow libre autour de 650 millions d’euros pour l’ensemble de l’année.

Le milieu de la fourchette de prévision de l’Ebitda pour l’ensemble de 2021 comprise entre 2 milliards et 2,2 milliards d’euros se révèle également plus optimiste de 2% qu’anticipé par le marché, relève l’analyste.

Notons que Solvay vise désormais un cash-flow libre autour de 650 millions d’euros pour l’ensemble de l’année, contre une estimation comprise entre 600 millions et 650 millions auparavant.

"Valorisation attractive"

"Nous continuons d’apprécier Solvay en raison de la combinaison de ses solides positions de leadership, de son potentiel organique significatif, de la transformation stratégique possible (la vente des activités de carbonate de soude semble inscrite dans les astres) et de sa valorisation attractive" explique Wim Hoste, qui a majoré son objectif de cours de 5 euros pour le porter à 115 euros.

"De plus en plus d’investisseurs commencent enfin à reconnaître les améliorations structurelles mise en place chez Solvay sous la houlette de la CEO Ilham Kadri."
Frank Claassen
Analyste chez Degroof Ptercam

Chez Degroof Petercam, Frank Claassen ("acheter" ; 120 euros) salue également des résultats trimestriels très solides, tirés par une reprise plus forte qu’anticipé du chiffre d’affaires, principalement visible au niveau des polymères de spécialité. 

"De plus en plus  d’investisseurs commencent enfin à reconnaître les améliorations structurelles mise en place chez Solvay sous la houlette de la CEO Ilham Kadri, souligne l’analyste. Néanmoins, Solvay se négocie toujours avec une décote comprise entre 6% et 9% par rapport à la valorisation moyenne de ses concurrents en fonction de l’Ebitda ce qui, de notre point de vue n’est guère justifié."

En bourse, l’action Solvay n’a pas connu d’envolée spectaculaire ce mercredi matin, se limitant à une progression de 3%. Cela s’explique sans doute par le fait que depuis le début de l’année, elle affiche déjà un gain de 10%. Sur les douze derniers mois, le rebond atteint 54%.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés