Publicité
Publicité
Publicité

La chimie et la pharma auront besoin de 6.000 personnes à Bruxelles et en Wallonie

Selon essenscia, les secteurs de la chimie et de la pharmacie ont l'intention d'engager 6.000 personnes au cours des trois prochaines années en Wallonie et à Bruxelles. Un défi sur le plan des talents.