La nouvelle stratégie de Solvay divise les analystes

©REUTERS

UBS et Credit Suisse font la fine bouche devant le plan stratégique présenté la semaine dernière par la nouvelle CEO de Solvay. Berenberg, par contre, y voit un chemin tout tracé pour une simplification du groupe et une réduction de la décote.

On ne peut pas dire que le plan stratégique dévoilé le 7 novembre dernier par la nouvelle CEO de Solvay ait suscité l’euphorie auprès des investisseurs et des analystes financiers. Pour preuve, l’action s’est quelque peu tassée après cette annonce, même si elle reprend un peu de hauteur ce mardi. Depuis le début de l’année, le titre s’est adjugé 17%, ce qui reste bien en deçà des 25% affichés par le secteur de la chimie en Europe.

En deux mots, avec le plan "GROW", l’ambition d’Ilham Kadri est de réorganiser le groupe autour de trois pôles, contre quatre avant: "materials" (polymères et composites), "chemicals" (carbonate de soude,…), et "solutions" (arômes…).

Au niveau des chiffres, elle vise des économies de coûts de 300 à 350 millions d’euros d’ici 2024 et compte générer 500 millions de cash sur la même période. Entre 2020 et 2024, la CEO cible en moyenne une croissance organique de l’Ebitda sous-jacent qualifiée de "mid-single-digit", soit un chiffre autour de 5%.

Pas d’effet "wow" pour "grow"

Lundi, deux brokers suisses ont fait part de leur scepticisme à l’égard de ce plan.

UBS s’est dit peu convaincu par la nouvelle stratégie et son potentiel de hausse à court terme dans un environnement de faible croissance. Il a abaissé sa recommandation à "neutre" contre "acheter" avant, l’objectif de cours passant de 105 euros à 100 euros. Décision identique au Credit Suisse où l’on estime que la stratégie visant à accroître les bénéfices ne portera ses fruits qu'à la fin de la période allant de 2020 à 2024.

La voie vers un groupe plus simple

Nous voyons un chemin dans les prochaines années pour un groupe simplifié sans une décote liée à sa complexité.
Sebastian Bray
Analyste chez Berenberg

Sebastian Bray de Berenberg ne partage pas l’avis chagrin de ses homologues et a intégré la valeur dans sa liste d’achat tout en relevant son "target" à 120 euros contre 102 euros avant.

Il estime que 2020 marquera une amélioration dans la mesure où les bénéfices ont été ramenés à des niveaux plus raisonnables avec une mise à jour stratégique plus conservatrice. "Sur la base de la somme des parties, Solvay est la plus sous-évaluée des grandes capitalisations de la chimie en Europe" indique l’analyste. "Nous voyons un chemin dans les prochaines années pour un groupe simplifié sans une décote liée à sa complexité."

Il rappelle que, précédemment, Ilham Kadri a passé une dizaine d’années à améliorer des activités dans la chimie avant de les vendre. Ce fut le cas, plus récemment, avec le fabricant de produits de nettoyage Diversey où les marges Ebitda sont passées de 7% à 13% en cinq ans.

"Nous supposons qu’elle veut éviter de devenir un vendeur forcé d’actifs mal en point. Après une carrière passée à améliorer des actifs pour ensuite les vendre, cela serait bizarre d’arrêter aujourd’hui".

Véhicules électriques

Sebastian Bray souligne, par ailleurs, que l’exposition directe de Solvay aux véhicules électriques pourra constituer un courant favorable pour le groupe dans la prochaine décennie.

Il estime que la société vise 20% de parts de marché (125 millions d’euros d’Ebitda) dans les liants de cathodes ("cathode binders") et les produits chimiques électrolytes ("electrolyte chemicals"), soit 5% de la valorisation de l’entreprise. "Nous pensons que la société pourrait être modestement en avance sur ses plans d’expansion et approcher les 100 millions d’euros de vente en 2019."

Ilham Kadri à Finance Avenue

Rappelons ici qu’Ilham Kadri, la CEO de Solvay, sera présente à Finance Avenue le samedi 16 novembre sur le site de Tour & Taxis. De 10h30 à 11h15, elle répondra aux questions de Paul Gérard, journaliste à L’Echo.

Finance Avenue | 16/11/2019
Trouvez une issue pour votre épargne à Finance Avenue

Venez à Finance Avenue, le plus grand salon dédié à l’argent pour les épargnants et les investisseurs. Vous obtiendrez les meilleurs conseils pour vos investissements, pour découvrir des opportunités sur le marché immobilier et pour gérer au mieux votre patrimoine et votre pension. Inscrivez-vous gratuitement ici

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect