Publicité

Le distributeur chimique Azelis s'apprête à entrer en bourse à Bruxelles

Azelis deviendra dans quelques semaines la cinquième entreprise à se faire coter à Bruxelles cette année, après Ekopak, Theravet, Biotalys et Choice. ©Azelis

Azelis sera introduit sur Euronext Bruxelles dans quelques semaines. À plus d’un milliard d’euros, ce sera la plus grande introduction en bourse en Belgique depuis plusieurs années.

Une introduction en bourse de poids marquera l’actualité automnale de la Bourse de Bruxelles: le distributeur chimique anversois Azelis y fera son entrée dans le cadre d’une vente d’actions, à la fois nouvelles et anciennes, visant les grands investisseurs, comme les fonds de pension, assureurs et gestionnaires de patrimoine.

5
Azelis devrait être la cinquième entreprise nouvellement cotée à la Bourse de Bruxelles en 2021.

Selon nos informations, l’ampleur de l’opération dépasserait le milliard d’euros. À titre de comparaison: cette année, la plus grande introduction en bourse concerne jusqu’à présent Ekopak, l’entreprise d’épuration de l’eau qui a levé au printemps 60 millions d’euros. Auparavant, les plus grosses opérations avaient visé Unifiedpost (252 millions en 2020) et Shurgard (575 millions en 2018).

Habillement et alimentation 

Azelis se profile non pas comme un producteur, mais comme un distributeur chimique. En effet, elle achète des produits à de grandes entreprises du secteur et les revend à des sociétés qui les intègrent dans leur propre production: alimentation, vêtements, pilules, électronique, etc.

Azelis est détenu depuis trois ans par le fonds d’investissement EQT, propriété de la richissime famille suédoise Wallenberg, et le fonds de pension canadien PSP.

Selon les connaisseurs, le groupe est très comparable à l’entreprise néerlandaise cotée à Amsterdam IMCD, le plus grand distributeur mondial de chimie fine.

Le groupe anversois, dont les ventes avoisinent les 2 milliards d’euros, est détenu depuis trois ans par le fonds d’investissement EQT, propriété de la richissime famille suédoise Wallenberg, et le fonds de pension canadien PSP.

Banques impliquées

Azelis a choisi une série de banques pour organiser le placement de ses actions sur le marché: Goldman Sachs et JPMorgan dirigent le syndicat bancaire, dans lequel un rôle est également dévolu à HSBC, Barclays, ING et BNP Paribas. L’entreprise vaudrait quelque 5 milliards d’euros. Azelis signerait ainsi la plus grande opération d’entrée en bourse depuis de longues années. La dernière plus importante, celle de bpost (2,9 milliards d’euros de valorisation à l’époque), remonte à 2013.

Azelis deviendra ainsi dans quelques semaines la cinquième entreprise à se faire coter à Bruxelles cette année, après Ekopak, la biotech (pour animaux domestiques) Theravet, l’agrotech Biotalys et la nouvelle plateforme internet et de télévision Choice.

Coolblue pour les particuliers

L’opération d’Azelis est réservée aux grands investisseurs. Mais les particuliers belges auront l’opportunité dans quelques semaines de souscrire à l’entrée en bourse du magasin en ligne néerlandais Coolblue. Une tranche de l’opération leur sera en effet réservée, a appris notre rédaction.

Dans les prochaines semaines, ils auront l’opportunité de souscrire à l’entrée en bourse du magasin en ligne néerlandais Coolblue.

Selon des articles de presse antérieurs, le magasin en ligne néerlandais vise une valeur boursière de 3 à 6 milliards d’euros. Ce qui fera résonner le tiroir-caisse de l’investisseur néerlandais HAL qui détient 49% de Coolblue, 51% étant possédés par le cofondateur et CEO Pieter Zwart.

L’an dernier, Coolblue a vu sa croissance exploser grâce aux confinements. Y compris dans notre pays. Le chiffre d’affaires de Coolblue Belgique a ainsi bondi de 50% pour atteindre 553 millions d’euros, soit plus du quart des ventes du groupe.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés