Le Prix Solvay à l'Américaine Carolyn Bertozzi

©Phanie

La scientifique a été récompensée pour ses travaux sur les réactions chimiques "biorthogonales", qui ont des implications notamment dans l'imagerie médicale.

Le Prix Solvay pour la Chimie du Futur 2020 a été attribué à Carolyn Bertozzi, professeure de Chimie à l’université de Stanford (USA), pour avoir inventé les réactions chimiques "biorthogonales" provoquées à l’intérieur de cellules et organismes vivants sans les altérer.

Ces réactions peuvent être utilisées pour l’imagerie médicale en marquant des molécules spécifiques au sein de cellules, pour l’identification de cibles médicamenteuses et pour la création de nouvelles générations de produits thérapeutiques. Elles contribuent finalement au diagnostic et au traitement à long terme de maladies comme des cancers ou des maladies infectieuses.

Amatrice de heavy metal

Carolyn Bertozzi a créé le terme “chimie bioorthogonale”.

Carolyn Bertozzi est une scientifique pionnière, réputée pour ses recherches dans les domaines de la biologie chimique et de la glycoscience. Elle a créé le terme “chimie bioorthogonale” pour qualifier des réactions de couplage chimique qui ont lieu dans des cellules vivantes tout en préservant leur intégrité. 

Dans sa jeunesse, Carolyn Bertozzi a fait partie d'un groupe de heavy metal, ce qui lui a permis de cotoyer le guitariste Tom Morello, qui a ensuite formé le groupe Rage against the Machine. 

Au service de l'humanité

Le Prix Solvay pour la Chimie du Futur récompense un scientifique pour des découvertes majeures susceptibles de fonder la chimie de demain, au service du progrès de l’humanité.

Le Prix Solvay pour la Chimie du Futur récompense un scientifique pour des découvertes majeures susceptibles de fonder la chimie de demain, au service du progrès de l’humanité. Le lauréat est sélectionné par un jury indépendant de six scientifiques renommés, dont un lauréat de prix Nobel.

La cérémonie de remise de prix se tiendra au Palais des Académies, à Bruxelles, le 10 mars prochain, en présence du Roi Philippe. Doté de 300.000 euros, le prix a été créé par Solvay à l’occasion de son 150ème anniversaire en 2013 afin de perpétuer l’engagement de son fondateur Ernest Solvay, fervent défenseur et visionnaire engagé de la recherche scientifique. Il est décerné tous les deux ans pour récompenser une découverte scientifique majeure et pas nécessairement liées aux activités commerciales de Solvay. Le premier prix a été décerné au Professeur Peter G. Schultz puis, en 2015, au Professeur Ben Feringa qui a reçu le Prix Nobel de chimie en 2016, et au Professeur Susumu Kitagawa en 2017. 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect