Perte astronomique pour BP

Le groupe pétrolier affiche la perte trimestrielle de 17 milliards de dollars, soit la plus importante de l'histoire des entreprises britanniques. Un résultat, on s'en doute, plombé par les provisions pour la marée noire

Le groupe pétrolier BP affiche une perte ajustée de 16,9 milliards de dollars au 2ème trimestre due à des provisions pour la marée noire. Il s'agit de la plus grosse perte trimestrielle de l'histoire des entreprises britanniques. En cause les provisions constituées pour faire face au coût de la marée noire dans le golfe du Mexique.

BP a en effet mis de côté 32,192 milliards de dollars dans le cadre de cette catastrophe, ce qui comprend notamment le compte séquestre de 20 milliards de dollars promis aux autorités américaines pour assurer l'ensemble des dédommagements, et les coûts de nettoyage et d'indemnisation encourus à cette date, soit 2,9 milliards de dollars.

La perte, comparée à cette charge, est limitée par un bon résultat du groupe en termes d'exploitation pétrolière au deuxième trimestre, et par un effet fiscal favorable à hauteur de 7,188 milliards de dollars.

BP a annoncé par ailleurs avoir l'intention de vendre pour 30 milliards de dollars d'actifs au cours des 18 prochains mois, notamment des biens liés à l'exploration pétrolière.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés