Publicité

Protocole d'accord dans le secteur de la chimie, la grève nationale évitée

Le protocole d'accord dégagé par les patrons et les syndicats du secteur de la chimie prévoit une hausse de salaire et une prime corona. ©Peter Hilz

Les discussions entre Essenscia et syndicats étaient à l'arrêt. Ces derniers faisaient monter la pression avec une série de grèves dans les entreprises chimiques du pays.

Les syndicats et employeurs du secteur de la chimie ont dégagé, dans la nuit de lundi à mardi, un protocole d'accord sur une augmentation de salaire et "une prime corona", a confirmé  Koen De Kinder, le secrétaire fédéral du syndicat chrétien ACVBIE/CSCBIE, pour l'industrie, l'énergie et le bâtiment.

Avec l'aboutissement des négociations, la grève nationale annoncée pour vendredi n'aura pas lieu. 

Essenscia, la fédération belge de la chimie, des matières plastiques et des sciences de la vie, avait jugé cette décision "irresponsable" car un "attrayant paquet était sur la table", avec, notamment, des investissements dans la formation, pour parvenir à un solide accord sectoriel.

L'accord sectoriel est renégocié tous les deux ans.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés