Solvay se démarque pour les brevets

Les sociétés belges ont déposé 2.041 demandes de brevets européens l'an passé. Et l'Office européen des brevets en a accordé 866. Solvay a été la plus active chez nous.

L'Office européen des brevets (OEB) a accordé 866 brevets aux entreprises et institutions belges en 2015, soit un progrès record de 19,8% par rapport à l'année précédente. Sans tenir compte de l'issue de la procédure, les sociétés belges ont déposé 2.041 demandes de brevets européens, un chiffre en hausse de 5,9% et le taux de croissance le plus élevé depuis cinq ans. Tous pays confondus, cette augmentation s'élève à 4,8%, a annoncé l'OEB jeudi à Bruxelles lors de la présentation de son rapport annuel.

Les cinq pays ayant déposé le plus de demandes de brevets européens en 2015 sont les Etats-Unis, l'Allemagne, le Japon, la France et les Pays-Bas. Avec 22,2% de demandes de plus qu'en 2014, les entreprises chinoises sont celles qui ont le plus progressé, derrière les Etats-Unis (+16,4%). Ensemble, les 38 Etats membres de l'OEB représentent 47% des demandes.

Si les inventeurs belges n'ont généré que 1% des demandes, la Belgique est toujours 8e proportionnellement à la taille de sa population. La championne dans cette catégorie reste la Suisse, tandis que le premier pays non-européen, le Japon, est 9e.

"La balance est positive pour l'Europe. Nous exportons plus de brevets que nous en importons", a souligné Benoît Battistelli, le président de l'OEB. "On dit toujours que l'Europe est envahie par des produits américains, alors que c'est l'inverse."

Philips, Samsung, LG, Huawei et Siemens sont les cinq entreprises ayant introduit le plus de demandes de brevets en 2015. En Belgique, Solvay a été la plus active, derrière le centre de recherche en nanotechnologies et microélectronique IMEC et Agfa-Gevaert.

Les demandes belges proviennent principalement du secteur des machines spéciales (9%, +41%). L'industrie pharmaceutique, la chimie organique fine, l'ingénierie civile et les biotechnologie suivent avec chacune une part de 6%.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés