Tessenderlo, dans le rouge, vend ses phosphates

Belga ©BELGA

Tessenderlo affiche de mauvaises performances pour son activités "Phosphates", et décide de vendre celle-ci. Les perspectives sont sombres, les prévisiosn sont abaissées et les investisseurs ne doivent pas s'attendre à un dividende.

Tessenderlo annonce un chiffre d’affaires en diminution de 5,3 % au troisième trimestre 2013, à 415,1 millions euros. Le segment Gélatine et Akiolis encaisse la plus forte part de cette baisse; Tessenderlo Kerley a dû faire face à un ralentissement de la demande. Le Rebitda est de 25,8 millions, en baisse de 29,5 %, tandis que le bénéfice récurrent consiste en une perte de 0,5 million.

Le groupe est clairement dans le rouge au 3e trimestre, avec une perte de 12,1 millions. Il attribue cette mauvaise note à des charges non récurrentes liées au classement de l’activité Phosphates du groupe. A noter cependant que la perte est moindre que celel encaissée au 3e trimestre 2012, lorsqu'il y avait des des pertes sur groupes destinés à être cédés et des frais de restructuration plus importants que les actuels.

Vente des phosphates alimentaires

Tessenderlo annonce en outre qu'il veut vendre son activité Phosphates, (mais pas la production de phosphates à Ham). Pour rappel, le groupe avait déjà vendu, en septembre, ses activités Profilés basées au Royaume-Uni.

Prévisions abaissées

Les perspectives du groupe se teintent donc d'un voile sombre: Tessenderlo pense que la baisse de son Rebitda 2013 pourrait atteindre 25 % par rapport à 2012. Il est particulièrement impacté par les difficultés de ses activités Gélatine et Akiolis, ainsi que par les difficultés sur le plan social à la suite de l’annonce du plan de restructuration mis en place à Ham.Le groupe planche sur une réduction des coûts et de préservation de la trésorerie. Avec, notamment, une proposition de suspension du versement des dividendes.

Au conseil d'administration

Le conseil d’administration verra siéger Luc Tack et Stefaan Haspeslagh en remplacement de Didier Trutt et Michel Nicolas.

A savoir

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés