Un nouveau fan pour Solvay qui revit en bourse

Le bilan trimestriel du groupe dirigé par Ilham Kadri a plus que séduit les investisseurs. ©BELGA

Depuis la publication, début novembre, de ses résultats du 3e trimestre, Solvay a grimpé de 25% en bourse. Aujourd'hui, Morgan Stanley dit tout le bien qu'il pense du groupe chimique.

Le vent a-t-il enfin tourné pour Solvay en bourse? Depuis la publication de ses résultats trimestriels, début novembre, l’action s’est redressée de 25% mais affiche toujours un déficit d’une quinzaine de pourcent par rapport au début d’année où elle s’échangeait à 105 euros contre 90 euros ce mercredi.

Au début du premier confinement, le titre a même touché un plus bas de 56,8 euros. Rappelons toutefois, histoire de remettre les choses en perspective, qu’il y a trois ans, Solvay voguait sur un nuage à 131 euros

Bien positionné

On peut donc en déduire que le bilan du 3e trimestre du groupe chimique a plus que séduit les investisseurs. On se souviendra que l’ebitda sous-jacent s’était révélé supérieur au consensus et que Solvay indiquait avoir constaté une amélioration de la demande au mois de septembre.

"Solvay propose désormais un chemin vers la reprise plus clair, plus durable et contrôlable en interne."
Lisa De Neve
Analyste chez Morgan Stanley

Autre bonne surprise : le groupe dirigé par Ilham Kadri prévoyait pour l’ensemble de l’année un cash-flow libre de 900 millions d’euros alors que le marché tablait sur 600 millions seulement. Conclusion sous la plume d’un analyste le jour même : malgré des vents contraires au niveau des revenus, Solvay a été capable de présenter un trimestre solide et une performance impressionnante au niveau du cash-flow.

Aujourd’hui, c’est au tour de Morgan Stanley d’enfoncer le clou. "Solvay propose désormais un chemin vers la reprise plus clair, plus durable et contrôlable en interne", estime Lisa De Neve. Le groupe est bien positionné pour bénéficier du redémarrage dans les transports qui constituent 25% de ses ventes affirme l’analyste.

Décotes

Elle table désormais sur une croissance annuelle moyenne de l’Ebitda de 9% sur la période 2020-2024 dont 12% seront issus de la gestion des coûts et 34% des solutions durables. Le ratio endettement net sur Ebitda, pour sa part, devrait être réduit de moitié en 2024 à 1,3.

102 €
Morgan Stanley a relevé son objectif de cours sur Solvay à 102 euros contre 76 euros avant.

Elle pointe également le fait que Solvay se traite en bourse avec une décote de 36% par rapport au secteur chimique européen. En regard des concurrents de la chimie de spécialités, l’action apparaît comme bon marché au vu des multiples de l’ebitda (-10,4%) et du ratio cours-bénéfice (-18,2%) alors que, souligne l’analyste, les perspectives à ces deux niveaux sont comparables avec un cash-flow libre nettement plus attractif. Des décotes injustifiées à ses yeux.

Elle a donc relevé son conseil sur la valeur à "surpondérer" (acheter) contre "neutre" avant. L’objectif de cours passe de 76 euros à 102 euros. Actuellement, le target moyen des brokers qui suivent Solvay s’élève à 86,4 euros.

La vision d'Ilham Kadri à 10 ans

Découvrez la stratégie d'Ilham Kadri pour les 10 prochaines années, dans Hors pistes, le podcast de L'Echo.

Ecoutez le podcast avec Ilham Kadri

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés