Une usine chinoise de Tessenderlo expropriée

©BELGA

Tracée d'une nouvelle route oblige, une usine de production de gélatine de Tessenderlo va être expropriée. La production sera répartie sur les autres sites du groupe à travers le monde.

Tessenderlo voit une de ses usines expropriées en Chine. Une usine de fabrication de gélatine devra en effet céder la place à une route.

L'usine de Wenzhou emploie 153 personnes. Les autorités chinoises veulent construire une nouvelle route à cet endroit, un projet qui entre dans le cadre du développement de la ville. D'ici le nouvel an chinois, mi-février 2018, l'activité de l'usine s'arrêtera et les travailleurs perdront leur emploi.

Tessenderlo recevra une indemnité d'expropriation dont on ne connaît pas encore les détails. D'autres usines situées en Chine, en Europe, en Amérique du Nord et Amérique latine prendront en charge les volumes de production de la fabrique de Wenzhou. Tessenderlo avait investi en 2010 dans une seconde usine chinoise destinée à la production de gélatine.

Tessenderlo fabrique des engrais mais fait également de la gélatine ou du traitement d'eaux usées.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés