Publicité
Publicité

Voici ce que le marché attend des résultats de Solvay

À l'issue du premier trimestre, le groupe Solvay, dirigé par Ilham Kadri, a dégagé un ebitda sous-jacent en hausse de 2,5%, à 583 millions d'euros. ©BELGA

Le 29 juillet, Solvay publiera, avant-bourse, ses résultats du deuxième trimestre. KBC Securities table sur une forte croissance de l'ebitda d'une année à l'autre.

Le 29 juillet sera une journée particulièrement chargée en termes de résultats pour les sociétés cotées sur Euronext Bruxelles. À l’agenda, principalement: UCB, AB InBev, Ontex, argenx, Telenet et Solvay.

Après un premier trimestre solide avec un ebitda sous-jacent en hausse de 2,5%, à 583 millions d’euros, avec une marge de 24,6%, il s’agira de voir si le groupe chimique a maintenu, voire amélioré, le cap lors du deuxième trimestre. Et si les objectifs annuels affichés en mai tiennent toujours la route. À savoir: un ebitda sous-jacent attendu dans une fourchette comprise entre 2 et 2,2 milliards d’euros et un cash-flow libre autour de 650 millions d’euros.

Croissance de 29% pour l'ebitda

Wim Hoste, de KBC Securities ("acheter"; 115 euros), anticipe, de son côté, un ebitda de 567 millions d’euros au 2e trimestre - en ligne avec le consensus des analystes de 568 millions -, ce qui représente une croissance de 29% par rapport au même trimestre de l’an dernier, mais un repli de 2,7% d’un trimestre à l’autre.

La possibilité de la vente ou d’un "carve out" des activités de carbonate de soude semble inscrite dans les astres.
Wim Hoste
Analyste chez KBC Securities

"La progression (par rapport à l’an dernier) est soutenue par une comparaison avec des chiffres faibles en 2020 et des initiatives d’amélioration des bénéfices alors que la croissance continue du prix des matières premières constitue un obstacle", explique l’analyste.

Pour la division "matériaux" (polymères et composites), il table sur une croissance des ventes de 3,7%, à 706 millions d’euros, avec un ebitda sous-jacent de 205 millions (+20,5%), le consensus étant à 203 millions.

Potentiel de hausse de 12%

L’analyste anticipe, par contre, un bond de 20% du chiffre d’affaires des produits chimiques qui comprennent le carbonate de soude, à 791 millions d’euros, l’ebitda amplifiant cette progression à 231 millions d’euros (+38%). Le consensus est plus confiant encore à 233 millions d’euros. Wim Hoste rappelle, dans sa note, que la possibilité de la vente ou d’un "carve out" des activités de carbonate de soude semble inscrite dans les astres, ce qui améliorerait davantage le profil de Solvay dans la chimie de spécialités.

Enfin, pour le pôle "solutions", il s’attend à une hausse des ventes de 6,7%, à 890 millions d’euros, avec une croissance de l’ebitda (+25%) en ligne avec celle du consensus à 166 millions d’euros.

Depuis le début de l’année, l’action Solvay a grimpé d’une dizaine de pourcent en bourse soit légèrement moins que le Bel 20. Avec un objectif de cours moyen des analystes qui suivent la valeur (13 sur 22 sont à l’achat) à 121,6 euros, le potentiel de hausse atteint 12,5%.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés