La douche froide de Recticel

©RV DOC

Le groupe autrichien Greiner serait le mystérieux partenaire de Kingspan dans la reprise de la division "mousses souples" de Recticel. Cette société familiale, vieille de 150 ans, a créé en partenariat avec Recticel la joint-venture, Eurofoam. Un coup dur!

Coup de théâtre la semaine dernière: Kingspan annonçait son intention de lancer une offre à 700 millions d'euros sur deux divisions de Recticel. Objectif pour l'Irlandais: mettre la main sur les activités "isolation" et céder la division "mousses souples" à une tierce partie.

Jusqu'ici peu fusait sur l'identité de cette tierce partie. Recticel   avait même dans la foulée du dépôt de l'offre demandé à Kingspan davantage de détails sur l'opération et surtout sur ce partenaire.

Il semble qu'il s'agisse du groupe autrichien Greiner. Cette entreprise familiale, basée dans la commune de Kremsmünster, n'est pas un inconnu pour Recticel. Tous deux ont en 1992 créé une joint-venture Eurofoam, sous-division de l'activité "mousses souples". Voir cette société prendre part à l'offensive de Kingspan est donc une douche froide pour Recticel.

Eurofoam est en effet central dans les comptes annuels de Recticel. Cette joint-venture est active dans 12 pays d'Europe centrale et de l'est. Les résultats 2018 (437 millions de chiffre d'affaires) étaient en nette amélioration après une année 2017 difficile. Elle compte enfin quelque 30 usines en Autriche, Allemagne, Pologne, Hongrie et Roumanie et emploie 2.440 personnes.

Greiner ne semble donc pas vouloir se contenter d'Eurofoam mais également du reste de la division de Recticel. "La mousse est depuis de nombreuses années la pierre angulaire de la stratégie de Greiner", annonce-t-on au sein de l'entreprise. Greiner a ainsi confirmé sa volonté de reprise de la division de Recticel afin de se renforcer face à la concurrence mondiale.

Les "mousses souples" de Recticel représentent un chiffre d'affaires de 622 millions d'euros, soit 43% du chiffre d'affaires global du groupe.

Greiner, comme Recticel, est également fournisseur du secteur automobile. Pourtant, l'Autrichien ne semble pas intéressé par cette division que Recticel tente de vendre depuis longtemps.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect