Prefer grandit par acquisition pour se diversifier

Avec la nouvelle usine d'Hermalle-sous-Huy, Prefer va augmenter et diversifier sa production de bétons préfabriqués. ©SISKA VANDECASTEELE

Le groupe Prefer a investi 7,5 millions d'euros dans une nouvelle usine pour accroître sa production de blocs de béton et diversifier sa gamme de produits.

En rachetant l'entreprise familiale Bertrand en 2016, le groupe Portier avait déjà l'ambition de renouveler complètement les insallations pour accroître la production de blocs de béton et, surtout, diversifier sa gamme de produits préfabriqués. C'est aujourd'hui chose faite moyennant un investissement de près de 7,5 millions d'euros.

Le groupe familial Portier, outre des activités d'immobilier industriel interne, c'est essentiellement Prefer. L'entreprise est active dans le béton préfabriqué via quatre implantations: deux à Flémalle, une à Sclessin et, depuis 2016, à Hermalle-sous-Huy, dans la vallée mosane.

"La diversification de nos produits est au coeur de notre stratégie de croissance."
Raphaël Grimont
Directeur général de Prefer

Diversification

"Les éléments de béton que nous fabriquons s'exportent assez peu. Le coût du transport est très important. Nous ne pouvons donc pas espérer écouler nos produits à plus de 75 km de nos usines", commente Raphaël Grimont, directeur général de Prefer, et gendre de l'un des deux frères actionnaires du groupe Portier.

Raphaël Grimont représente la quatrième génération à la tête de Prefer. ©SISKA VANDECASTEELE

Acteur important dans la région liégeoise, Prefer livre la plupart des négociants en matériaux de construction. Les blocs de béton de 9 à 39 cm d'épaisseur sont le produit le plus courant. Mais le fabricant d'éléments de béton préfabriqués s'est historiquement diversifié dans dans les traverses de chemins de fer et de trams, dans les systèmes d'aiguillages intégrés, dans les éléments de sécurisation de voiries comme les casses-vitesses ou les coussins berlinois et plus récemment dans les hourdis. Le groupe assure aussi la préfabrication de grandes pièces pour des ouvrages d'art importants.

Le groupe produit également des blocs de bétons décoratifs de grande taille pour constituer des murs de soutènement, une technologie américaine dont Prefer a l'exclusivité pour la Belgique et le Luxembourg.

"La diversification de nos produits est au coeur de notre stratégie de croissance. Et l'usine de Hermalle-sous-Huy en est un élément important", fait encore remarquer Grimont.

Nouvelle unité

À l'époque du rachat, l'usine Bertrand produisait 3,5 millions de blocs de béton classique. Directement, Prefer porte la production à 5 millions de pièces moyennant quelques investissements mesurés. Mais en 2019, le groupe prend la décision de bâtir une toute nouvelle unité de production qui permettra de doubler la capacité et de sortir d'autres produits. "Particulièrement des produits linéaires comme des filets d'eau, des bordures ou des bandes plates, pour les bords de routes."

Les travaux d'agrandissements du site ont débuté en août 2019. L'ancienne usine a tourné jusqu'en janvier de cette année. En février, la nouvelle centrale à béton était opérationnelle. Et l'usine flambant neuve devait entrer en fonction en mars dernier... "Mais tous les fournisseurs qui devaient peaufiner les réglages ont progressivement dû rentrer chez eux, confinement oblige", raconte Raphaël Grimont.

15
millions de blocs
L'usine d'Hermalle-sous-Huy aura une capacité nominale de 15 millions de blocs à maçonner.

Pour répondre à la demande qui se poursuit malgré tout, l'unité de Flémalle tourne à plein régime. Depuis début juin, la nouvelle installation d'Hermalle a pu démarrer et s'efforce de reconstituer les stocks qui se sont fortement réduit ces deux derniers mois.

En bout de chaîne de production les palettes se succèdent et sur la grande dalle qui sert d'entreposage, des colonnes de blocs de toutes tailles se dressent vers le ciel. Dans le grand hall qui abrite la chaîne, la presse à béton sort une planche de blocs toutes les 13 secondes. Les parpaings passeront ensuite dans une salle de séchage pendant 24h.

Le processus, entièrement automatisé, est sous la surveillance d'un seul opérateur. "Comme vous le voyez, même si nous sommes début juillet (période de congé du bâtiment, NDLR), nous continuons à produire pour rattraper le temps perdu", fait remarquer Raphaël Grimont.

Modernisation

À terme et en vitesse de croisière, le site de Hermalle vise une capacité totale de près de 15 millions de blocs ou équivalent. Il deviendra le plus important du groupe. "Mais avec la capacité de sortir différents produits et pas uniquement des blocs traditionnels à maçonner comme c'est le cas sur l'un des sites de Flémalle", précise le patron. "Cette année, nous serons déjà à 6,5 millions."

La modernisation de l'outil ne s'arrêtera pas là. Dans la foulée, l'ancienne usine Bertrand sera totalement rénovée pour accueillir la fabrication de poutrains, des éléments de rénovation de plancher, dans les chantiers où la manutention de hourdis n'est pas possible.

"Ce sont des éléments que nous ne fabriquons pas encore mais qui nous ouvrent de nouvelles possibilités", confirme Raphaël Grimont. De nouveaux investissements sont donc encore à prévoir.

Groupe Portier

Le groupe est actif dans l'immobilier, les bétons préfabriqués, les services industriels et les fabrications métalliques.

Prefer est l'activité la plus importante du groupe Portier.

En chiffres:

  • 7 implantations au total;
  • 123 collaborateurs;
  • 32 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés