Publicité
Publicité

Deceuninck supprime 40 emplois en Belgique et en Turquie

©Lieven Van Assche

En marge de la publication de ses résultats annuels, Deceuninck a annoncé la suppression de 15 postes d'employés, principalement en Belgique. En Turquie, l'entreprise belge se sépare également de 25 cadres dans sa récente acquisition Pimapen.

Les analystes s'attendaient à des résultats 2014 plombés par un marché très concurrentiel et par le ralentissement du secteur de la construction en France, en Allemagne et en Russie mais Deceuninck limite la casse grâce aux marchés émergents et à l'acquisition de Pimapen, leader turc dans le domaine des fenêtres en PVC. 

Fortes disparités régionnales

En 2014 les ventes de Deceuninck ont légèrement augmenté de  0,8% à périmètre comparable. Une stabilité qui s'explique par la présence du groupe dans 25 pays. Et si l'Europe continentale a clairement montré une baisse d'activité, la Turquie et les marchés émergents ont permis à Deceuninck de dégager un chiffre d'affaires en hausse de 3% à 552,8 millions d'euros. Notons aussi que la demande a explosé en Grande-Bretagne, en Italie et en Espagne et que le marché américain a pour sa part enregistré une croissance à deux chiffres, et ce pour la troisième année consécutive.

"En France, en Belgique et en Allemagne, où nous réalisons 30 % de nos ventes, nos fabricants de fenêtres ont été confrontés à une demande réduite. "
Tom Debusschere
CEO de Deceuninck

Au total, l'entreprise spécialisée dans les profilés de PVC pour le secteur de la construction a vu son bénéfice net bondir de 24,8% à 10,5 millions d'euros grâce à la reconnaissance partielle d'un actif d'impôt différé aux États-Unis et de la diminution des charges fiscales. Parallèlement, son EBITDA s'est établi à 35,3 millions d'euros, contre 47,4 millions un an plus tôt.

Comme l'an dernier, Deceuninck  proposera à ses actionnaires la distribution d’un dividende brut de 0,02 euro par action.

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés