Deme poursuivi pour corruption en Russie

©BELGAIMAGE

La justice veut amener le groupe de dragage devant le tribunal correctionnel pour un dossier de corruption à plusieurs millions en rapport avec un contrat en Russie.

Le parquet de Flandre-Occidentale veut traduire le groupe de dragage Deme en justice, selon nos informations, pour des faits de corruption liés à un contrat en Russie et portant sur plusieurs millions d'euros. L'information a été confirmée par la porte-parole de Deme. L'enquête, qui a commencé en 2016, concerne un gros contrat en Russie que Deme a décroché au détriment de son concurrent Jan De Nul, qui s'en est ouvert au parquet. Le contrat se rapporte à des travaux de dragage en vue de la construction d'un canal d'accès vers le port de Sabetta, en Sibérie.

Deme et De Nul

L’entreprise publique russe responsable du projet avait sous-traité l’attribution des contrats à la société russe USK Most. Cette société avait annoncé un appel d’offres public en novembre 2013. Jan De Nul et DEME ont concouru pour le contrat.

L'enquête du parquet a démontré que Deme avait payé plus de 8 millions d'euros de pots-de-vin à deux personnes qui étaient impliquées dans l'attribution du contrat. Ces millions auraient été payés en plusieurs fois via des sociétés écrans à Panama et à Chypre, ainsi que via un compte bancaire suisse. Deme a demandé des compléments d'enquête.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés