Holcim subit le ralentissement économique

Le cimentier suisse Holcim a provisionné une charge exceptionnelle de 775 millions de francs suisses . Depuis la crise financière de 2008, la consommation de ciment a ainsi baissé de 65% en Espagne, de 30% dans certaines parties d'Europe de l'Est et de 45% aux Etats-Unis, selon Holcim.

Le cimentier suisse Holcim a provisionné une charge exceptionnelle de 775 millions de francs suisses (641,7 millions d'euros), en raison d'une restructuration en Afrique du Sud et du ralentissement de son activité, a-t-il annoncé lundi.


Le groupe a été obligé d'initier des "mesures de restructuration financière" dans sa filiale sud-africaine Afrisam, en raison d'un ralentissement dans le secteur de la construction, résultant en une charge de 415 millions de francs suisses, a-t-il précisé dans un communiqué.
Afrisam a été créé en 2007 dans le cadre du programme d'accession de la communauté noire au secteur économique ("Black Economic Empowerment") et Holcim détient une participation minoritaire de 2% dans l'entité.


Le numéro deux mondial du secteur a par ailleurs été affecté par le ralentissement de l'activité en Espagne, en l'Europe de l'Est et aux Etats-Unis.
Depuis la crise financière de 2008, la consommation de ciment a ainsi baissé de 65% en Espagne, de 30% dans certaines parties d'Europe de l'Est et de 45% aux Etats-Unis, selon Holcim.


Face à cette situation et la sous-utilisation de ses installations, le groupe a comptabilisé une charge supplémentaire de 360 millions de francs suisses.
Cet élément exceptionnel sera rétroactivement comptabilisé au quatrième trimestre 2011.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés