L’actionnariat du Bureau Greisch désormais détenu par 20% de son personnel

Le Hoge Brug, à Maastricht: un des nombreux ponts, petits et grands, récemment conçus et jetés par le Bureau Greisch. ©bureau greisch

23 nouveaux associés viennent de prendre une participation au capital de leur entreprise, portant ainsi à 45 le nombre d’actionnaires. Désormais, c’est un cinquième du personnel qui détient l'ensemble de l’actionnariat de la société d’ingénierie liégeoise.

L’idée, à nouveau très à la mode aujourd’hui, ne date pas d’hier, sur les hauteurs de Liège. "Depuis sa création en 1959, le Bureau Greisch a toujours tenu le cap pour que son actionnariat soit détenu exclusivement par les membres de l’équipe. Et après le décès de René Greisch, le fondateur du bureau, Jean-Marie Cremer, Raymond Louis, Vincent de Ville et Clément Counasse ont voulu sceller l’équipe d’associés de GCE, la nouvelle société alors fondée, dans sa forme presque actuelle", explique Luc Demortier, administrateur du Bureau Greisch.

Intégration transversale

45
actionnaires internes
C'est le nombre de membres du personnel actuellement associés au capital de l'entreprise liégeoise.

Depuis, le bureau d’ingénierie liégeois n’a cessé d’élargir ses expertises et ses horizons, avec des antennes à Bruxelles et à Capellen. Le nombre de collaborateurs est passé de 123 en 2006 à 171 en 2015 et à 220 aujourd’hui. "Notre chiffre d’affaires dépassait les 20 millions d’euros en 2019 (+8%). Il grossit toujours et notre carnet de commandes est plein pour 18 mois. Raison pour laquelle nous recrutons encore actuellement: nous recherchons plus de 10 profils spécifiques tant pour les bureaux de Liège que ceux de Bruxelles et de Luxembourg", ajoute Luc Demortier.

Depuis plus de 15 ans déjà, le viaduc de Millau reste la carte de visite internationale la plus marquante de l'expertise du Bureau Greisch. ©Getty Images

En 2010 déjà, 13 associés avaient pris place autour de la table de décision. Depuis, on est passé à 45. Pour garder la convivialité nécessaire, le conseil d’administration a porté son choix sur 23 collaborateurs ayant pour mission de s’investir dans le développement et dans l’organisation du bureau et désireux de porter des projets d’importance et de technicité croissantes, avec un leadership orienté solutions qu’ils ont déjà pu démontrer à plusieurs reprises.

"Aujourd’hui, c’est donc 20% du personnel qui détient le capital du bureau. Avec cet actionnariat totalement privé, exclusivement dans les mains du personnel, nous contrôlons de près tous les rouages de l’entreprise en totale indépendance et nous garantissons aussi sa pérennité financière", souligne l’administrateur.

Récemment, décision a ainsi été prise de réorganiser l’organigramme et de procéder à la désignation de nouveaux responsables de cellules, chefs d’équipe, chefs de projets et directeurs de projets. Une réactivité transversale qui fait partie de l’ADN de l’entreprise en constante évolution et qui lui permet d’être particulièrement réactive – tant commercialement que techniquement –sur tous ses marchés, historiques et émergents, bien au-delà de nos frontières.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés