L’édition virtuelle de Batibouw a moins de succès qu’escompté

Le premier Batibouw virtuel a ouvert ses portes depuis cinq jours après avoir rencontré quelques problèmes techniques. ©BELGA

Le premier Batibouw virtuel n’a pas séduit autant de visiteurs que ses organisateurs ne l’espéraient.

L'édition virtuelle de Batibouw, le salon de la construction et de la rénovation, attire moins de spectateurs que prévu. Ce vendredi midi, les organisateurs n’avaient enregistré que 25.000 visiteurs uniques depuis l'ouverture du salon lundi, alors que 150.000 internautes étaient attendus.

L’édition de 2021, à laquelle plus de 200 exposants se sont inscrits, ne se clôturera toutefois pas avant dimanche soir. Les responsables du salon espèrent donc "accueillir" davantage de monde ce week-end.

Des problèmes techniques

Le premier Batibouw virtuel aurait dû débuter samedi dernier, mais en raison de problèmes techniques, son lancement a été postposé à lundi matin. "Cela nous a fait perdre certainement 40.000 visiteurs et cette histoire ne nous a pas fait du bien", reconnaît l'organisateur de l'événement, Frédéric François. "Espérons que nous rattraperons un peu cela ce week-end, mais on n'atteindra plus les 150.000."

Coronavirus oblige, pour cette nouvelle édition, les organisateurs ont développé une plateforme en ligne reprenant l'ensemble des informations des exposants, permettant notamment la prise de rendez-vous virtuels. Dans un premier temps, les visiteurs doivent se créer un profil, expliquer leur projet et leurs besoins via un "chatbot" (conversation instantanée avec un logiciel) à l'aide de mots-clés.

L’an dernier, Batibouw avait ouvert ses portes juste avant la mise en place des mesures sanitaires. Le salon avait accueilli 187.000 visiteurs à Brussels Expo.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés