La recapitalisation de T.Palm est bouclée

©T-PALM

Le capital social de T.Palm a été augmenté à concurrence de 7 millions d’euros. Aux côtés de Thami Laraki via ses sociétés, la Sogepa participe au redéploiement de l’entreprise de construction.

Comme nous vous l’annoncions dès janvier dernier, l’augmentation de capital de T.Palm a bien été bouclée à concurrence de 7 millions d’euros. Outre Thami Laraki via ses sociétés, le bras financier régional, la Sogepa, monte également dans le capital et détiendra un tiers des parts.

La surprise du chef vient sans doute du fait que la Société wallonne de gestion et de participations et le patron de T.Palm ont bouclé à eux deux – sans actionnaire privé supplémentaire – le renflouement des caisses de l’entreprise de construction de Polleur, en manque de cash depuis plus d’un an déjà.

L’apport financier indispensable a été réalisé via T.Palm Holding SPRL – convertie en S.A. pour l’occasion – par le biais d’un apport en nature et en numéraire global de 9 millions d’euros (dont 3 millions dans le chef de la Sogepa). L’opération a été bouclée devant notaire le 19 mars dernier. Le capital social a ainsi pu être porté de 1,466 million à 8,466 millions d’euros par la création de 14.329 actions nouvelles (sur un total de 17.329), avec participation aux résultats de l’exercice en cours.

Au terme de cet apport, Thami Laraki (SPRL Immo 5.0) détient désormais deux tiers des parts (soit 2.000 actions de la holding) et la Sogepa le tiers restant (1.000 actions). Les nouveaux co-administrateurs de T.Palm sont dès à présent la SPRL Immo 5.0 (Thami Laraki) et la Sogepa, représentée par Jérôme Danguy. Reste maintenant, grâce à ces liquidités retrouvées, à relancer le moteur industriel de l’entreprise de construction. Et sans doute aussi à nommer rapidement un nouveau directeur général, le poste étant toujours vacant depuis le départ précipité de Pierre Pirard.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect