Ruée vers l'Ouest américain pour Deceuninck

Le CEO de Deceuninck, Tom Debusschere

L'entreprise spécialisée dans la fabrication de systèmes de fenêtres et de portes a lancé la construction d'un nouveau site de production aux États-Unis. L'investissement se monte à 20 millions d'euros.

Destination Reno, dans le Nevada, pour Deceuninck . Déjà présente depuis 20 ans sur le territoire américain avec son usine de Monroe dans l'Ohio, la société belge aura désormais une antenne dans l'ouest du pays (voir carte plus bas).

Le nouveau site, d'une superficie de 11,2 ha, pourra accueillir jusqu'à 24 lignes d'extrusion. Il sera opérationnel au cours du deuxième trimestre 2016, avec six lignes d'extrusion.

©BELGA

A pleine capacité, l'usine emploiera 80 personnes qui s’ajouteront aux 450 salariés de son usine principale à Monroe.

"L’activité de rénovation résidentielle aux États-Unis continue sa progression et les nouvelles constructions s’élèvent désormais à quelque 1,2 million de logements par an, ce qui se rapproche de la moyenne historique de 1,5 million delogements/an", note Tom Debusschere, CEO de Deceuninck. "Notre stratégie nous a permis d’enregistrer une croissance extraordinaire au cours des dernières années. À ce rythme, notre usine Monroe dans l’Ohio atteindra sa pleine capacité d’ici à la fin de 2016."



Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés