Publicité

Un contrat à 700 millions d'euros pour Besix à Dubaï

A droite, Rik Vandenberghe, le CEO de BESIX, au moment de la signature du contrat avec les autorités de l'Emirat. ©Besix

Le groupe belge de génie civil a été choisi pour construire aux Emirats Arabes Unis une des plus grandes centrales de revalorisation thermique au monde. Besix prévoir la fin des travaux pour 2021.

La ville de Dubaï était à la recherche de partenaires pour la construction d'une des plus grandes centrales de revalorisation thermique des déchets au monde. L'appel à projets 'Waste to Energy', offrant notamment une vitrine de choix avec l’Exposition Universelle prévue dans l'Emirat en 2020, a attiré une foule de prétendants.

Et c'est le Belge Besix qui a raflé la mise en formant un consortium avec le groupe suisse Hitachi Zosen Inova. Les deux partenaires seront donc responsables de la conception et de l’exécution des travaux d’infrastructure, de génie civil et de construction, ainsi que du traitement des eaux.

"Ce premier et significatif contrat de 'Waste to Energy' est une étape importante dans l'ambition de Besix de développer de nouvelles activités", explique Rik Vandenberghe, le CEO du groupe belge qui termine en ce moment dans les faubourgs de Dubaï les travaux de construction pour une station d’épuration des eaux usées.

5.000 tonnes
.
A pleine capacité, cette centrale sera en mesure de convertir 5.000 tonnes de déchets solides par jour en énergie.

171 mégawatts produits par heure

A pleine capacité, cette centrale sera capable de convertir 5.000 tonnes de déchets solides par jour en énergie, soit une production de 171 mégawatts d’électricité par heure et de quoi alimenter quelque 120.000 foyers de la région.

La construction de cette centrale devrait commencer à la mi-2018. Besix s'attend à livrer partiellement la centrale pour l’Exposition Universelle en 2020. L'ensemble tournera à plein régime l'année suivante. "Environ 700 millions d'euros seront investis dans ce projet", précise Besix dans son communiqué.

Le contrat signé avec Dubäi confie également au groupement belgo-suisse l'exploitation et la maintenance de la centrale pendant 30 ans. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés