L'ex-site de l'OTAN sera triplement valorisé par la Défense

©Photo News

Sur proposition du ministre de la Défense Steven Vandeput (NVA), le Conseil des ministres de ce vendredi a approuvé la construction d'un nouveau quartier général pour l’Etat-major de la Défense. Il sera bâti sur l'ex-site de l'Otan à Evere.

Le nouveau QG de la Défense sera érigé sur un site réunissant l’actuel Quartier Reine Elisabeth à Evere et l’ancien quartier général de l’OTAN. Le Ministère de la Défense se verra à cet effet attribuer les ressources d'investissement supplémentaires dédiées à ce chantier, hors enveloppe de 9,4 milliards d'euros d'investissements prévus d'ici 2030.

La surface actuelle du site Reine Elisabeth, construit dans les années '70 pour abriter plus de 3.000 personnes et aujourd'hui complètement inadapté, sera drastiquement réduite. On valorisera les terrains excédentaires pour alimenter le budget de la Défense: les produits de vente des terrains seront en effet, apprend-on, inscrits en recettes non fiscales de la Trésorerie, en faveur de l'Etat fédéral. En outre, la 5e Ecole européenne bruxelloise sera également intégrée sur ce foncier fédéral unique à redévelopper aux portes de la capitale.

Un groupe de travail technique est créé pour cadrer cet important dossier. Composé notamment de représentants du SPF Chancellerie du Premier Ministre, du Comité d’acquisition fédéral, de la Régie des bâtiments et du Ministère de la Défense, il définira la stratégie de vente pour les terrains excédentaires et proposera également des options sur la future localisation exacte du nouveau QG "ainsi qu'une approche pour poursuivre les discussions sur la réaffectation, le développement de projets et la vente finale", a-t-on appris à l’issue du Conseil des ministres de ce jour.

La Défense soumettra ensuite un dossier global au Conseil des ministres pour avaliser la réalisation finale. Aucun calendrier ni aucun budget précis n’a été communiqué à ce jour.

L'ancien ministre de la Défense et actuel ministre francophone du Budget, André Flahaut (PS), n'a pour sa part pas tardé à réagir à cette décsion. "Ce gouvernement fait tout pour démanteler la Défense sous l'impulsion de la N-VA", a-t-il affirmé à l'agence Belga, en faisant référence à d'autres décisions antérieures de privatisation des services et à l'externalisation d'activités d'appui et de garde des casernes, avec un projet-pilote lancé au quartier Commandant de Hemptinne à Heverlee (Louvain). "Au lieu de s'occuper des militaires, notamment de base qui en ont besoin, on va construire un nouvel état-major pour le prestige", a-t-il ajouté.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content